Toutes les émissions

La minute conso

On est loin aujourd'hui de la version religieuse du calendrier de l'Avent
On est loin aujourd'hui de la version religieuse du calendrier de l'Avent

Le business des calendriers de l'Avent

Diffusion du mardi 29 novembre 2016 Durée : 2min

D'année en année, les calendriers de l'Avent ont de plus en plus de succès. Et les versions se multiplient comme des petits pains

Et c'est devenu un vrai business avec 12 millions de calendriers vendus l'an dernier pour un total de 50 millions d'euros. Et on est maintenant loi de la version originale. A ses débuts au 19 ème siècle, le calendrier de l'Avent était destiné à faire patienter les enfants en préparant la fête religieuse de Noël. C'est une tradition qui vient de l'Allemagne protestante. Dans chaque case ils trouvaient donc une phrase de l'Evangile ou une image pieuse... Et c'est à partir des années 50 qu'on a commencé à y glisser des friandises avec évidemment beaucoup de succès

A tel point que maintenant on trouve de tout.

Le premier à se lancer sur ce créneau c'est Kinder au début des années 2000. Il en a déjà vendu 4 millions d'exemplaires cette année soit 30 % de plus qu'en 2015. Il a été suivi par ses concurrents Milka et Lindt. Mais il y a aussi les calendriers Smarties, Haribo ou M&Ms. Côté jouets, Playmobil va en vendre plus d'un demi million de calendriers, ce qui en fait le jouet le plus vendu en France. Il est suivi par Lego, dont le calendrier Star Wars est le numéro trois sur ce marché des jouets.

Mais les adultes aussi ont droit à leur calendrier de l'Avent

A commencer par les pâtissiers et les chocolatiers. La Maison du chocolat, Alain Ducasse, ou Pierre Hermé proposent des calendriers de l'Avent pour les grands. Et dans la série des produits pour les gourmets il existe aussi des calendriers garnis de thé, de café et de produits d'épicerie de luxe comme Fauchon. Et le secteur des cosmétiques n'est pas en reste. La pionnière c'est Body Shop et à sa suite se sont engouffrés Sephora, l'Occitane, L'Oréal , Nocibé, ou Monoprix pour 'en citer que quelques uns. Comptez de 30 euros à 275 euros chez Estée Lauder... Mais certains ne comptent que 12 cases...

Et on trouve des idées beaucoup plus originales

Ou du moins très différentes disons. La grande mode c'est le calendrier de l'Avent sur le thème de la bière. On ne compte plus le nombre de marques qui proposent de faire découvrir plusieurs goûts et plusieurs origines. Seul hic, il faut un grand frigo pour stocker le calendrier en question. Ubisoft le créateur de jeux vidéo fait aussi un calendrier cette année. Il faut ouvrir un compte sur le site pour recevoir des cadeaux jusqu'à Noël. Et bien sûr il existe des calendriers de l'Avent pour les animaux de compagnie...

Dominique Esway