Toutes les émissions

La minute conso

Pour plus d'un résident sur deux, le prix du séjour en maison de retraite dépasse la pension
Pour plus d'un résident sur deux, le prix du séjour en maison de retraite dépasse la pension © Radio France - François Cortade

Le coût très élevé des maisons de retraite

Diffusion du mercredi 28 novembre 2018 Durée : 2min

Les maisons de retraite coûtent extrêmement cher. Une enquête du ministère de la Santé le confirme

Deux chiffres démontrent clairement l'ampleur du problème. En moyenne une pension de retraite se monte à 1 500 euros par mois. Or le reste à charge c'est à dire ce qu'il faut payer de sa poche et qui n'est pas remboursé pour séjourner dans une maison de retraite se monte à 1 850 euros par mois pour la moitié des résidents, toujours en moyenne. Un coût lié à l'hébergement puisque les soins sont eux assez bien remboursés quand la personne est dépendante. L'addition varie bien sûr selon le type d'établissement. Dans une maison de retraite privée appartenant au secteur lucratif, elle grimpe à 2 240 euros par mois. C'est un peu moins dans les établissement publics non hospitaliers, 1730 euros en moyenne. Mais c'est toujours plus que la pension moyenne  

Mais alors comment font-ils face ? 

C'est tout le problème. En France 728 000 personnes âgées vivent en institution. Selon un sondage auprès de 3 000 personnes réalisé pour le ministère de la santé, un peu plus de la moitié des résidents ont pu faire face avec leurs revenus personnels qui sont suffisants pour financer leur séjour. Ou qu'ils touchent l'aide sociale à l'hébergement ou d'autres aides qui leur permettent de boucler ce budget. Cela dit, il faut savoir qu'on trouve plus de gens aisés ou relativement aisés dans les maisons de retraite. Vu les coûts, on comprend que cette solution est plus facilement envisagée par les familles qui ont les moyens. Cela dit, dans un cas sur quatre, on ne sait pas comment ils financent leur séjour.   

Les autres doivent puiser dans leur épargne  

C'est effectivement le cas pour plus d'un quart des résidents. Un peu plus de un sur dix fait appel à l'aide de sa famille. 5 % ont vendu leur logement ou une partie de leur patrimoine pour assumer ces frais. Mais ils sont de plus en plus nombreux à envisager de devoir ainsi piocher dans leurs économies ou vendre du patrimoine pour faire face à ces frais de séjour. Et puis il y a tous ceux que leur famille aide sans qu'ils soient forcément mis au courant. Selon la Mutualité française, la prise en charge des personnes âgées en perte d'autonomie représente des dépenses de plus de 6 milliards d'euros pour les résidents et leurs familles. Le gouvernement doit présenter un projet de financement de la dépendance d'ici à la fin de l'année. Projet qui avait déjà été promis par Nicolas Sarkozy en 2007. Le sujet est sur la table des gouvernements depuis 1987 ... au moins...   

Dominique Esway