Toutes les émissions

La minute conso

Le livret A été lancé par la Caisse d'épargne
Le livret A été lancé par la Caisse d'épargne © Maxppp - Jean-François Frey

Le livret A a fêté ses 200 ans

Diffusion du lundi 7 janvier 2019 Durée : 3min

Le livret A reste le placement préféré des Français même s'il ne rapporte plus rien. Ce produit d'épargne unique en son genre a fêté ses 200 ans

Il a été créé en 1818 quelques mois après l'ouverture de la première caisse d'épargne, celle de Paris. L'objectif du gouvernement de Louis XVIII, c'est de trouver des fonds pour remplir les caisses que les guerres napoléoniennes ont vidé. Tout en proposant un produit sûr pour se constituer une épargne de précaution. Le premier taux d'intérêt est de 5 %. Le plafond est fixé à deux mille francs. Un plafond qui variera souvent à la hausse mais aussi à la baisse. En 1835 on compte 120 000 livrets et on arrive à deux millions en 1869 à la fin du second Empire. Pour élargir la collecte, le gouvernement autorise ensuite les bureaux de poste à proposer ces livrets à partir de 1875. C'est en 1894 que les pouvoirs publics décident de consacrer une partie du fonds de réserve du livret A au financement de logements sociaux.   

Le nom de livret A apparaît en 1965  

Cette année-là le ministre des finances Valéry Giscard d'Estaing décide de créer un deuxième livret dont les intérêts sont eux soumis à l'impôt. C'est pour différencier les deux produits que la Caisse d'épargne rebaptise son produit phare le livret A. En 1975 le Crédit mutuel est autorisé à commercialiser le jumeau du livret A baptisé livret bleu qui fonctionne avec les mêmes règles. Ce qui fait râler les banques qui trouvent le taux d'intérêt trop élevé. Il les oblige à verser des rémunérations plus fortes à leurs propres clients. Les offices HLM aussi se plaignent régulièrement des taux. Trop élevés, ils rendent la construction trop coûteuse. Trop bas ils réduisent la collecte et donc leurs ressources...   

A partir de 2009 on trouve le livret A partout 

C'est le résultat d'une décision de 2007 de la Commission européenne obligeant la France à mettre un terme au monopole sur le livret A que détenaient la Caisse d'épargne, le Crédit mutuel et la Poste. Désormais, toutes les banques et les assurances ont le droit de distribuer le livret A. Une façon pour les banques d'attirer les clients même si cela ne leur rapporte pas beaucoup d'argent... Aujourd'hui le plafond du livret A est fixé à 22 950 euros mais les intérêts versés peuvent dépasser ce montant maximum. Et le débat sur la taxation des intérêts resurgit régulièrement. Le Conseil des prélèvements obligatoires et la Cour des comptes ont récemment réclamé cette taxation.

Dominique Esway