Toutes les émissions

La minute conso

Le chiffre d'affaire des plateformes de Vidéo à la Demande (SVOD) dépasse les 500 millions d'euros.
Le chiffre d'affaire des plateformes de Vidéo à la Demande (SVOD) dépasse les 500 millions d'euros. © Maxppp - Bruno LEVESQUE

Le marché de la vidéo à la demande explose !

Diffusion du mardi 14 mai 2019 Durée : 3min

Le festival de Cannes ouvre ses portes aujourd'hui. L'occasion dans la minute conso de se pencher sur le marché des films. Pour la première fois depuis 2018, le marché de la vidéo à la demande par abonnement comme Netflix dépasse le marché de la vidéo physique sur Dvd ou Blu-ray.

Presque 500 millions d'euros l'année dernière : c'est le chiffre d'affaire cumulé des Netflix, Amazon, Orange TF1 VOD et autres plateformes de vidéo à la demande par abonnement , deux fois plus qu'en 2017 et six fois plus qu'en 2015. 500 millions d'euros cela représente également 40% des entrées de cinéma en France l'année dernière, c'est aussi l’équivalent de quatre fois le marché publicitaire du replay. 

Le CNC, le centre National du Cinéma et de l'image animée estime qu'il y a six millions de Français qui payent un service vidéo, la moitié d’entre eux moitié ont choisi Netflix. 

SVOD VS DVD

500 millions d'euros c'est aussi une barre symbolique de franchie. Désormais, le marché de la vidéo à la demande dépasse celui de la vidéo physique, les DVD et Blu-ray. Le marché plonge à 450 millions d'euros, c'était presque deux fois plus en 2014. Le chiffre d'affaire des ventes de DVD chute davantage (-18%) que le Blu-ray (-12%). Tous les chiffres à retrouver ici.

Au niveau de la vidéo physique, ce qui est majoritairement consommé ce sont des films dont 10% de films français, deux tiers de films américains. Viennent ensuite les séries télé, les programmes pour enfants, les spectacles humoristiques, les concerts et les documentaires...
En vidéo à la demande, on consomme beaucoup plus de série : 60% et en très grande majorité des séries américaines. Bienvenue aux Game of Thrones, Strangers Things et autres House of Cards... 

Le cinéma attire toujours

Nous continuons tout de même d’aller au cinéma : les salles obscures ont compté 200 millions d'entrées en 2018 ! Nous sommes le premier marché européen du cinéma avec le niveau le plus élevé de fréquentation!

Mais les habitudes ont changé. Avant si on avait raté le film en salle on attendait son passage à la télé ou on louait un DVD. Maintenant 90 % des films qui ont très bien marché en salle sont disponibles en vidéo à la demande moins de 5 mois après leur sortie en salles

Il y a également un marché parallèle puisque beaucoup de films sont créés directement par les plateformes de SVOD. 

La télé reine

La télévision reste le média de masse avec 44 millions de téléspectateurs tous les jours avec des scores exceptionnels pour certains films : 6 millions pour "Demain Tout commence" avec Omar Sy le dimanche 12 mai 2019. "Qu'est-ce qu'on a fait au bon dieu" a été regardé l'année dernière par 8 millions et demi de personnes suivis sur le podium par "Les Tuche" ou "Rien à déclarer"