Toutes les émissions

La minute conso

Les marchés ont la cote auprès des consommateurs
Les marchés ont la cote auprès des consommateurs © Maxppp - Stéphane Lartigue

Le marché est la forme de commerce préférée des consommateurs, loin devant les autres

Diffusion du jeudi 31 mai 2018 Durée : 2min

Les consommateurs français sont très attachés à leurs marchés selon le baromètre ShopperMind.

C'est une des plus grandes études du secteur puisqu'elle a interrogée 15 000 personnes en Europe dont 5 000 consommateurs français. Et cette année, elle s'est penché sur la perception qu'ont les Français de leur marché, à l'heure d'internet et des livraisons à domicile. Et c'est un véritable coup de cœur. Presque huit consommateurs sur dix apprécient d'y rencontrer du monde, 72 % des clients disent que c'est un endroit où ils passent un bon moment et ils sont presque aussi nombreux à déclarer que le  marché est un format de commerce alimentaire qui partage leurs valeurs .... Et 62 % s'y sentent respectés.  

Le marché est donc très populaire  

Beaucoup plus populaire que toutes les autres formes de commerce alimentaire où le taux de satisfaction global reste en dessous de 25 %... Et pourtant paradoxalement, le marché ne répond pas aux deux premières attentes des clients vis à vis des commerces. Premier critère : gagner de l'argent. Les clients savent qu'ils payeront plus cher leurs courses au marché que dans une grande surface. Deuxième critère le gain de temps. Là encore les clients aiment le marché alors qu'ils savent qu'ils devront faire la queue avant d'être servis.  

Comment expliquer ce paradoxe ?

En fait ce retour vers le marché tient au fait que les consommateurs sont moins motivés pour tout ce qui relève des achats courants, de l'épicerie de base aux produits d'entretien en passant par l'hygiène. Là ils veulent pouvoir faire ces achats rapidement et surtout trouver vite les produits qu'ils cherchent. Et s'ils ne trouvent pas très vite, ils n'hésiteront pas à changer d'enseigne. Quant au critère du prix, il n'arrive qu'en troisième position. Quand ils le peuvent, ils se débarrassent de qu'ils considèrent de plus en plus comme une corvée en utilisant un service de livraison à domicile ou un drive. Mais ils s'impliquent plus sur les achats de produits frais en faisant attention à la qualité des produits à leur provenance. Et là le marché s'impose comme le meilleur endroit.   

Dominique Esway