Émissions Toutes les émissions

Le prospectus papier, toujours très prisé

Le prospectus a encore de beaux jours devant lui

La minute conso du mercredi 12 octobre 2016

Par

A l'heure du digital, le bon vieux prospectus papier fait plus que de la résistance

Le prospectus papier, toujours très prisé

C'est un des outils publicitaires les plus puissants. 90 % des Français reçoivent des prospectus dans leur boîte aux lettres. C'est ce que montre la dernière étude du spécialiste Adrexo qui va être repris par Colis Privé. En moyenne, nous recevons 15 catalogues papiers par semaine. Et contrairement à une idée reçue, ils ne vont pas directement à la poubelle puisque 70 % de ceux qui en reçoivent les lisent. Précisément, plus de huit personnes sur dix gardent tout ou partie des prospectus reçus. Et ceux qu'on garde, on les lit dans le salon, c'est le cas de six consommateurs sur dix, ou dans la cuisine trois personnes sur dix. Plus inattendu, 25 % des personnes interrogées l'emportent avec elles pour le montrer à des voisins ou des membres de leur famille... En moyenne, on parcourt les pages d'un prospectus sur deux.

Mais ils en font quoi exactement de leurs prospectus ?

C'est là qu'il prouve son efficacité. Huit personnes sur dix vont dans un magasin dans les trois mois qui suivent la lecture. Pour les trois quarts des consommateurs, le prospectus facilite la préparation des courses. Et presque une personne sur deux consulte le prospectus pendant qu'elle est dans le magasin. Enfin 32 % des personnes interrogées affirme s'être rendues dans un magasin qu'elles ne fréquentaient pas jusque là pour traquer la bonne affaire présentée dans un catalogue...

Certains catalogues ont-ils plus de succès que d'autres ?

Dans le trio de tête on trouve les prospectus des grandes surfaces alimentaires qui recueillent 76 % des suffrages suivi du secteur du bricolage et du jardin. Viennent ensuite l'ameublement, la décoration et l'électroménager. En revanche la restauration rapide intéresse moins d'un consommateur sur deux. tous secteurs confondus, une personne sur trois va sur le site d'une enseigne après avoir lu un prospectus.

Dominique Esway

Partager sur :