Toutes les émissions

La minute conso

Les bricoleurs ont fait moins de décoration et plus de gros travaux
Les bricoleurs ont fait moins de décoration et plus de gros travaux © Maxppp - Pierre Heckler

Les bricoleurs n'ont pas peur des gros travaux

Diffusion du mercredi 1 mai 2019 Durée : 2min

Le marché du bricolage se porte relativement bien .... Avec une tendance nouvelle : les particuliers n'hésitent plus à entreprendre de gros travaux

C'est ce que montrent les chiffres du bilan de la fédération des entreprises de bricolage. L'an dernier on a dépensé 26 milliards d'euros dans les différentes enseignes, à comparer avec les 9 milliards qu'on a consacré au jardin... Un budget en très légère hausse par rapport à l'année précédente. Qui s'explique en partie par le dynamisme de l'immobilier. L'an dernier a connu un record de ventes de logements anciens.... Visiblement les acquéreurs n'ont pas rechigné devant les travaux... avec une tendance. Les trois quarts de ces achats sont faits dans les grandes surfaces spécialisées. Leroy Merlin domine largement le secteur avec 36 % de parts de marché, suivi de Castorama 15%, Bricodépôt 14 % et Bricomarché  9 %.   

Les consommateurs ont fait de gros travaux 

Effectivement l'an dernier ils ont donné la priorité aux travaux lourds, à en croire les chiffres de ventes par rayon. Les ventes d'outillage et de machines sont en hausse comme le matériel de chantier, les panneaux et les planches en bois, les produits de charpente et de toiture et les canalisations. Les Français ont d'abord fait des travaux pour améliorer l'isolation et le confort thermique de leur logement. Les ventes de menuiseries sont en hausse de 2,4 %, celles de chauffage de presque autant. En revanche, on a fait moins de travaux d'embellissement, sauf pour changer les revêtements de sol. Les ventes baissent au rayon peinture, droguerie colles et au rayon décoration.   

Il est de plus en plus facile de se faire aider

C'est en effet la clé pour déclencher des travaux, importants ou pas d'ailleurs. Un sondage Ifop réalisé l'an dernier pour le site Frizbiz montrait que un tiers des Français avaient renoncé à faire des travaux, faute de savoir comment s'y prendre. Du coup, toutes les enseignes de bricolage ont maintenant noué des partenariats, plus ou moins étroits avec des plateformes qui proposent les services de bricoleurs, plus ou moins professionnels. Leroy Merlin s'appuie sur Frizbiz depuis quatre ans, Bricomarché sur Youpijobs, Castorama s'est associé avec Needhelp, comme Brico Dépôt qui appartient au même groupe. Et très souvent les assureurs apportent leur caution à ces travaux. Selon la fédération française du bâtiment, ces plateformes réalisent aujourd'hui  11% des petits travaux. Des travaux en général trop peu importants pour intéresser une entreprise.

Dominique Esway