Toutes les émissions

La minute conso

48 % des assurés ne savent pas combien ils seront remboursés
48 % des assurés ne savent pas combien ils seront remboursés © Maxppp - Jean François Ottonello

Les complémentaires santé dans le collimateur de l'UFC Que Choisir

Diffusion du mercredi 13 juin 2018 Durée : 2min

Les complémentaires santé dans le collimateur de l'UFC Que Choisir qui a épluché les documents de 29 organismes L'association a aussi passé au crible 207 avis d'échéance.

L'enjeu pour les consommateurs est énorme puisque les complémentaires santé perçoivent 40 milliards d'euros de cotisations. En moyenne, on paye 688 euros par an pour cette couverture. C'est 47 % de plus qu'en 2006. Les cotisations ont donc augmenté trois fois plus vite que l'inflation pendant les dix dernières années. Alors certes c'est du en partie à l'augmentation de la fiscalité mais cela n'explique qu'un tiers de la hausse. Le reste, pour une bonne partie tient à l'augmentation des frais de gestion. Et c'est là que le bât blesse selon l'UFC Que Choisir.  

Ils sont si lourds que ça ? 

Selon les calculs de l'association, les frais de gestion des organismes complémentaires ont dépassé les sept milliards d'euros en 2016. Ce qui représente 20 % du montant total des cotisations hors taxes.... Et sur ces sept milliards et quelques, presque trois milliards ont été dépensé en frais d'acquisition, c'est à dire en campagnes de publicité et de communication destinées à conquérir de nouveaux clients. Et encore, il ne s'agit que d'une moyenne. Certains des avis d'échéance étudiés par l'association montrent des frais de gestion qui atteignent 42 % du montant des cotisations... Le pire pour les assurés, c'est que ces frais augmentent deux fois plus vite que les remboursements qu'ils touchent...   

Mais on est mieux remboursé 

L'association a calculé quel pourcentage de vos cotisations vous revenaient sous forme de remboursement de vos dépenses de santé. En moyenne, les complémentaires santé reversent sous forme de prestations 70 % du montant des cotisations de leurs assurés. Mais 66 % seulement si vous avez un contrat individuel, ce qui est le cas de plus d'une personne sur deux. Et ce taux tombe en dessous de 50 % pour les contrats qui ont le plus de frais. C'est à dire que sur deux euros que vous payez, un seul reviendra dans votre poche.  Enfin dernier reproche de l'UFC Que Choisir, les contrats sont difficiles à comprendre. C'est ce qu'affirment 37 % des consommateurs. Et d'ailleurs presque une personne sur deux ne sait pas combien elle sera remboursée quand elle engage des frais importants. Du coup, il est difficile de comparer les complémentaires santé entre elles pour choisir en toute connaissance de cause.

Dominique Esway