La minute conso

L'application Phenix propose des invendus à petits prix pour lutter contre le gaspillage
L'application Phenix propose des invendus à petits prix pour lutter contre le gaspillage - Phenix

Les consommateurs essayent de ne pas gaspiller

Diffusion du jeudi 2 mai 2019 Durée : 2min

Les Français sont de plus en plus sensibles au gaspillage alimentaire, selon un sondage de Yougov. Reste à savoir ce qu'ils font concrètement pour le réduire

95 % des consommateurs se disent sensibles à cette question. Mais on s'aperçoit que ce sont surtout les plus de 55 ans qui expriment ces préoccupations. 56 % d'entre eux déclarent être très conscients du problème. Dans la catégorie d'âge de 18 à 24 ans, un tiers seulement dit être préoccupé par le gaspillage alimentaire. Dans 80 % des cas, si on fait attention à ne pas gaspiller la nourriture, c'est pour des raisons économiques. Deuxième motivation la défense de l'environnement, une préoccupation que partagent six consommateurs sur dix. Chez les jeunes de 18 à 24 ans, ce souci prend beaucoup plus d'importance puisqu'il est exprimé par presque 80 % d'entre eux. Et puis plus de la moitié des consommateurs évite de gâcher des produits alimentaires pour des raisons d'éthique.  

Concrètement que font-ils ?

Premier réflexe : sept français sur dix consomment certains produits même si la date limite d'utilisation optimale est dépassée. Cette appellation a remplacé l’appellation "date limite d'utilisation optimale " qui a été jugé trop pressante et poussant donc au gâchis. Et on sait que ces dates qui figurent après la mention à consommer de préférence avant ... ne sont qu'indicatives. Le produit en question peut être consommé sans le moindre danger après... Il se peut juste qu'il perde quelques qualité gustatives... Deuxième réflexe presque aussi largement pratique : les consommateurs cuisinent en fonction de ce qu'ils trouvent dans leurs placards et leur réfrigérateur. Ils sont aussi nombreux à congeler les quantités en trop.  67 % d'entre eux font attention au moment où ils font les courses en achetant juste ce dont ils ont besoin. L'idéal c'est de partir avec une liste précise. Enfin un peu plus d'une personne sur deux ne jette jamais de nourriture...    

Les dates de péremption prêtent à confusion ....  

C'est vrai qu'il ne faut pas confondre la mention "à consommer de préférence avant" avec la date limite de consommation qui porte sur des produits qui peuvent être dangereux au delà. L'application Too Good to Go qui lutte contre le gaspillage alimentaire estime que 20 % du gâchis est lié aux dates de consommation. Et de citer l'exemple des yaourts et des œufs, tant qu'ils ne flottent pas dans l'eau, qui peuvent être consommés jusqu'à trois semaines après la date de péremption sans danger. Les seuls produits dont il faut vraiment se méfier au delà de la date ce sont les viandes, les poissons, et les plats préparés.

Dominique Esway