Replay du mercredi 25 novembre 2015

Les consommateurs français ne se ruent pas sur les armes

- Mis à jour le

A exactement un mois de Noël, la plupart des grandes enseignes ont retiré les armes factices du rayon jouet. Mais certains consommateurs se renseignent pour savoir comment obtenir une arme

 

D'habitude, seuls les chasseurs fréquentent les armureries. Mais depuis les attentats à Paris, ces commerces ont reçu un peu plus de visites qu'à l'ordinaire. Sans que cela soit le rush. Car pour acquérir une arme en France, il faut respecter des conditions très strictes. Il faut être titulaire d'un permis de chasse, on en compte 1,4 million. Ou être membre d'un club de tir sportif. Ils sont 140 000 à être dûment inscrits. Ce sont les seuls citoyens qui peuvent avoir une arme ... Certaines professions à risque sont également autorisées à posséder une arme. C'est le cas des bijoutiers ou des convoyeurs de fonds.

Que se passe-t-il pour les citoyens lambda ?

Les seules armes qu'ils peuvent acheter sont les armes de la catégorie D. C'est-à-dire les couteaux, les armes à impulsion électrique du genre taser, les bombes aérosol, les matraques mais aussi les armes d'épaule qui ne sont pas automatiques en gros les fusils de chasse et les vieilles carabines. Et ces derniers doivent être enregistrés. Mais en fait, ce que les boutiques spécialisées vendent le plus aux citoyens ordinaires, ce sont les spray d'autodéfense.

La tendance n'est donc pas à l'armement des citoyens en France, Dominique ?

Non, loin de là. Au contraire, la législation est régulièrement renforcée. D'année en année, les armureries ferment les unes après les autres. Il y en reste aujourd'hui 360 dans l'hexagone, c'est cinq fois moins qu'après la deuxième guerre mondiale. En tout le secteur, de la fabrication à la réparation en passant par la vente et l'importation représente 5000 emplois pour un chiffre d'affaires de 400 millions d’euros.Il faut dire qu'on n'ouvre pas ce type de boutique n'importe comment. L'armurier doit demander l'autorisation au préfet. Cet agrément est valable dix ans. Qui plus est, la profession elle-même est réglementée depuis 2012.

Tout cela n'empêche pas les armes de circuler

Effectivement. Mais ce sont des armes illégales et il est donc difficile de savoir combien. Les experts estiment que 15 millions d'armes illégales circulent en Europe, 3 à 7 millions en France. Elles viennent principalement d'Europe de l'Est. Et sur internet, il est facile de trouver les façons de détourner la loi et de se procurer une arme sans passer par le permis de chasse ou le club de tir.

Dominique Esway 

Mots clés: