La minute conso

Les consommateurs cherchent des conseils et donnent des avis sur les réseaux sociaux
Les consommateurs cherchent des conseils et donnent des avis sur les réseaux sociaux © Maxppp - Lionel Vadam

Les consommateurs friands de recommandations sur les réseaux

Diffusion du vendredi 3 mai 2019 Durée : 2min

Au fur et à mesure que le commerce se développe sur internet, les interactions entre les consommateurs se multiplient. C'est ce qui s'appelle le shopping social. Une tendance sur laquelle les marchands s'appuient

C'est la forme moderne du traditionnel bouche à oreille. 77 % des consommateurs déclarent que le contact humain est très important dans leurs choix de consommation selon l'observatoire Leclerc des nouvelles consommations. Et plus on prend de l'âge, plus on est sensible aux avis sur internet ou sur les réseaux sociaux. Parallèlement, de plus en plus de consommateurs donnent leur avis et sollicitent l'opinion des autres avant de passer à l'acte. Et ce dans tous les domaines que ce soit la high-tech, la gastronomie, les voyages, l'hôtellerie, etc. Les marques se sont engouffrées sur ce créneau pour tenter de convaincre les consommateurs. En demandant à leurs clients de commenter leurs derniers achats, de poster une photo d'eux avec leur nouveau meuble ou leur nouveau vêtements sur le site de la marque.   

Les consommateurs se laissent convaincre ? 

En tout cas, 24 % des consommateurs français utilisent ce qu'on appelle les tutoriels, ces vidéos qui vous aident à faire quelque chose, pour bricoler. Ils utilisent aussi les réseaux sociaux pour trouver de l'inspiration. 43 % d'entre eux ont déjà fabriqué un objet de décoration, cousu un vêtement ou réalisé une recette de cuisine à partir d'une photo ou d'une vidéo trouvée sur les réseaux. Et ils n'hésitent pas à demander de l'aide. Une personne sur cinq a déjà contacté un autre utilisateur d'un réseau pour lui demander des conseils pour mener son projet à bien.    

Pour les enseignes c'est un enjeu énorme  

Ne serait-ce que pour une raison : aujourd'hui trois pour cent seulement des visites sur un site marchand conduisent effectivement à un achat....  60 % des clients qui commencent à remplir un panier l'abandonnent avant de finaliser leur transaction. D'où l'idée d'utiliser les réseaux sociaux pour vendre. Une possibilité que réclament 20% des consommateurs. On trouve donc maintenant des boutons sur lesquels cliquer pour acheter les produits qui figurent sur une photo. D'où l'importance de ce que l'on appelle les influenceurs qui montrent les produits dans un environnement autre que le magasin. Et de plus en plus de marques et d'enseignes vendent leurs produits directement depuis leur page Facebook pour bénéficier de cet effet de réseau. 35 millions de personnes sont inscrites sur Facebook en France.

Dominique Esway