Webradio 100% Johnny Hallyday

Écoutez la webradio dédiée à Johnny Hallyday

France Bleu rend hommage à Johnny Hallyday. Découvrez avec notre webradio ses plus grandes chansons, mais aussi des rendez-vous et séries que nous avons consacrés au chanteur.

Émissions Toutes les émissions

La minute conso

2min

Les critiques de l'UFC Que Choisir sur les auto-écoles

Par le jeudi 22 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Les auto-écoles mises en cause
Les auto-écoles mises en cause

Un an après le vote de la loi Macron, l'UFC Que Choisir fait le bilan des auto écoles. Le résultat est calamiteux aux dires de l'association

L'association a envoyé ses volontaires enquêter dans 1374 auto-écoles. Premier constat : les prix de la formation pour obtenir le permis B varient beaucoup et ce sans aucun lien avec la qualité de la formation donnée. Quant aux frais des auto-écoles qui sont différents d'une région à l'autre, ils n'expliquent qu'en partie la différence de prix. Le prix moyen du forfait de base qui comprend 20 heures de conduite, la formation au code et les frais de dossier se monte à 1155 euros. Sauf que ce forfait ne suffit presque jamais et que la majorité des apprentis conducteurs prend quinze heures de leçons de conduite en plus. Résultat : on arrive à une dépense de 1804 euros pour obtenir le fameux sésame.

Dans quels départements la note est-elle moins élevée ?

C'est dans le Territoire de Belfort. Passer son permis revient à 1468 euros en moyenne. On trouve ensuite le Nord, la Nouvelle Calédonie, le Gard et les Pyrénées orientales. Tout en haut de l'échelle des prix on trouve, comme d'habitude Paris où le permis coûte toujours en moyenne 2140 euros, suivi de la Haute Savoie, des Yvelines, des Hauts-de-Seine et de l'Essonne. En fait plus il y a de concurrence et plus les tarifs sont bas. L'UFC Que choisir relève trois freins : d'abord les places pour les examens sont réparties entre les auto-écoles. Difficile donc pour un concurrent de s'installer. D'autant qu'il est obligé d'avoir un local d'au moins 25 mètres carrés.

Le prix ce n'est pas le seul reproche de l'association

Il y a des lacunes en matière d'affichage. Une auto école sur cinq n'affiche pas en vitrine le prix du forfait le plus courant. Et une sur deux facture l'accompagnement au code plus cher que l'heure de conduite ... Pour l'UFC Que Choisir la réglementation en matière d'affichage est défaillante. Et les informations qu'on vous donne oralement ne sont guère plus fiables. Six auto écoles sur dix ont ainsi annoncé des taux de réussite à l'examen largement au dessus des performances réelles. Pour faire baisser les prix l'association préconise, entre autres, que l'on puisse prendre des heures supplémentaires de conduite avec un accompagnateur certifié qui ne serait pas forcément salarié d'une auto école.

Dominique Esway