Émissions Toutes les émissions

La minute conso

2min

Les frais d'agence pour louer un logement toujours trop élevés

Par le mercredi 23 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
Information défaillante pour les locations
Information défaillante pour les locations - Maxpp

Les agences immobilières une fois de plus dans le collimateur de l'UFC Que Choisir

Deux ans après le vote de la loi Alur qui devrait faciliter l'accès à la location, l'UFC Que Choisir a mené l'enquête pour mesurer les progrès sur le terrain. Et vérifier si les améliorations obtenues dans la loi étaient effectivement entrées dans la pratique. Elle a donc envoyé des volontaires dans 1246 agences immobilières. Résultat on est encore loin du compte ...

Quels sont les griefs de l'association ?

D'abord le manque de transparence. 35 % des agences ne fournissent pas aux futurs locataires d'information sur la consommation énergétique du logement. Et pourtant c'est un poste qui peut peser lourd dans un budget et sur lequel le locataire ne peut pas vraiment intervenir... Les agences font aussi preuve d'une discrétion de violette quant il s'agit de leurs honoraires. Un quart d'entre elles ne les affichent toujours pas en vitrine alors que c'est une obligation légale depuis ... 25 ans... Pire encore moins d'une sur cinq indique clairement que les frais d'agence et ceux demandés pour l'état des lieux sont deux choses bien séparées pour qu'on puisse faire constater l'état des lieux par quelqu'un d'autre...

La loi Alur devait aussi faire baisser de moitié les frais d'agence

Là encore on en est loin. Certes presque toutes les agences respectent les plafonds. Mais dans les zones où la situation du logement est très tendue, la baisse n'est que de 20 %. Dans les zones tendues, le recul se limite à 10 %. Et ailleurs, au contraire, ces frais ont augmenté ! Ils sont passés à 7 euros 50 le mètre carré, soit une hausse de 5 %. Sans qu'aucun service supplémentaire ne justifie cette augmentation. C'est exactement ce que redoutait l'UFC Que Choisir au moment du vote de la loi. Quant à la liste des documents que les agences peuvent demander pour louer un logement, là non plus la loi n'est pas respectée. Plus de huit agences sur dix ont exigé au moins un document interdit. L'association demande aux agences de respecter la loi et au gouvernement d'intensifier les contrôles et de faire effectivement baisser les frais d'agence.

Dominique Esway