Toutes les émissions

La minute conso

Presque deux Français sur trois choisiraient une voiture hybride ou électrique plutôt qu'un moteur thermique
Presque deux Français sur trois choisiraient une voiture hybride ou électrique plutôt qu'un moteur thermique © Radio France - Valérie Cantié

Les Français dépensent en moyenne 233 euros par mois pour leur voiture

Diffusion du mardi 2 octobre 2018 Durée : 2min

A deux jours de l'ouverture du Mondial de l'auto à Paris, Sofinco publie un baromètre sur les Français et leur budget voiture. Sans surprise c'est un poste qui pèse lourd

Neuf Français sur dix ont une voiture. Plus d'un sur deux en a une, 33 % des foyers ont deux véhicules et 6 % en ont même trois ou plus. Côté assurance 84 % des automobilistes choisissent un contrat tous risques, 14 % seulement préférant réduire la note en s'assurant seulement au tiers. Mais le budget n'est pas le même selon qu'on habite en ville ou en zone rurale. Le budget de ces derniers est nettement plus lourd, 275 euros par mois contre à peine plus de 200 euros pour les citadins qui vivent dans des villes de plus de 100 000 habitants. Des chiffres qui ne tiennent pas compte de la situation des Parisiens qui est très spécifique.  Les Français sont prêts à dépenser 14 500 euros pour une voiture neuve. Alors que le prix moyen relevé aujourd'hui est de 27.000 euros. Pas étonnant donc qu'ils achètent deux fois plus des voitures d'occasion que de véhicules neufs. Et pour une occasion, ils sont prêts à dépenser 7260 euros. L'an dernier il s'est vendu 5 700 000 voitures d'occasion contre un peu plus de 2 millions 100 000 voitures neuves, un chiffre qui englobe les ventes aux entreprises.    

Est-ce que le type de voiture change ?  

Les Français se détournent du diesel mais surtout quand ils achètent une voiture neuve. 57 % d'entre eux choisiraient de préférence un moteur électrique ou hybride, les femmes étant plus convaincues que les hommes. A défaut, pour un moteur thermique dix consommateurs sur dix disent qu'il opteraient pour un moteur essence contre 37 % pour un diesel. Sauf que sur le terrain, le constat est bien différent de ces déclarations. Même si les ventes de voitures diesel d'occasion ont diminué, elles représentent encore deux immatriculations sur trois...    

Est-ce que les pratiques évoluent ?  

Le co-voiturage gagne du terrain. 29 % des Français ont déjà expérimenté cette formule, une proportion qui monde à plus de 40 % chez les jeunes de moins de 35 ans. Le recours aux VTC progresse aussi  mais pas de la même façon en ville ou en zone rurale bien sûr. Un tiers des habitants de la région parisienne ont déjà pris en VTC alors que ce n'est le cas que de 14 % des habitants de zone rurale. En revanche, à peine 5 % des Français pratiquent la location entre particuliers, qu'il s'agisse de proposer leur propre voiture moyennant finances ou de louer celle de quelqu'un...

Dominique Esway