Toutes les émissions

La minute conso

La Parisienne, une course réservée aux femmes
La Parisienne, une course réservée aux femmes

Les Français et les Françaises fans de sport

Diffusion du jeudi 30 juin 2016 Durée : 2min

Le marché du sport en pleine forme et avec l'Euro les ventes s'envolent

Les fabricants de produits dérivés, tee shirts casquettes, drapeaux et autres peluches peuvent se frotter les mains : les produits à l'image de l'Euro de foot s'arrachent. A la moitié de la compétition, entre 50 et 70 % des produits ont déjà été écoulés ... Il faut dire qu'on a le choix : il existe six mille produits différents. Il s'en vend pour 250 millions d'euros. Un peu plus de la moitié sont achetés en France et les autres sont exportés principalement en Europe. Deux pays sont particulièrement friands de ce genre de chose : l'Angleterre en tout cas tant que leur équipe était dans la compétition et l'Allemagne. Mais on en envoie jusqu'en Chine, en Australie et aux Etats-Unis.

Cette licence c'est donc un bon investissement pour les fabricants

Pour tous ceux qui n'ont pas les moyens de s'offrir des places pour les matches, les produits dérivés sont un moyen de manifester leur soutien à leur équipe préférée. Et pour pas très cher. Les accessoires comme les porte clés ou le maquillage coûtent de 3 à 15 euros. Pour un tee shirt, comptez de 8 et 20 euros, et pour la mascotte vous devrez débourser entre 15 et 40 euros selon la taille. Et on trouve ces produits dérivés partout à commencer par les super et hypermarchés. Si Carrefour est le partenaire de l'équipe de France, c'est la chaîne allemande Lidl qui est le distributeur officiel des produits dérivés. A quoi s'ajoutent les magasins de sport, les magasins Relay dans les gares, et les aéroports. Bref il y en a partout.

Mais l'engouement pour le sport ne se limite pas à l'Euro 

L'an dernier, nous avons acheté pour presque 6,5 milliards d'euros d'articles de sport. Soit 7 % de plus que l'année précédente... C'est donc un marché très dynamique. Et cerise sur le gâteau, si les ventes augmentent c'est parce que nous sommes de plus en plus nombreux à nous mettre au sport. Et donc à acheter ce qu'il faut, des maillots aux chaussures en passant par les divers équipements. Les nouveaux adeptes représentent les deux tiers des nouvelles dépenses constatées dans les magasins. Et plus précisément les nouvelles adeptes, puisqu'on compte de plus en plus de femmes sportives.

Dominique Esway