Toutes les émissions

La minute conso

600 euros épargnés par an pour faire face au chômage
600 euros épargnés par an pour faire face au chômage © Maxppp - Jean-Luc Flémal

Les Français mettent 600 euros de côté pour faire face au chômage

Diffusion du jeudi 28 juin 2018 Durée : 2min

On n'épargne pas seulement pour compenser une future baisse de revenus mais aussi pour parer aux coups durs. Et pour faire face au risque de chômage, les Français mettent 600 euros de côté chaque année

C'est ce que montre une étude de l'OFCE l'office français des conjonctures économiques. En moyenne cette épargne de précaution représente un peu plus de 6 % de l'épargne totale. Alors bien sûr, tout dépend du niveau de revenu. Il faut savoir que le revenu médian en France est de 1 797 euros par mois. C'est à dire que la moitié des Français gagne plus et l'autre moins.  En tout logique, les 20 % de ménages les plus pauvres constituent moins d'épargne de précaution alors qu'ils seraient plutôt les plus concernés par le risque de chômage. A l'autre bout, les 20 % les plus riches ont aussi une épargne de précaution inférieure à la moyenne mais là c'est parce qu'ils sont plus diplômés et donc plus à l'abri. Ce sont donc les classes moyennes qui mettent le plus d'argent de côté pour faire face à un éventuel chômage. En tout cette épargne de précaution représente 10 milliards d'euros.  

Ce n'est pas grand chose dans l'épargne totale                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             

Le patrimoine financier total des Français dépasse les 5 000 milliards d'euros, qui sont placés principalement en assurance-vie. Ce qui représente un peu plus de 8 % de leur revenu disponible. Là-dessus, 733 milliards sont placés sur des livrets d'épargne réglementée, c'est à dire ceux dont les règles sont fixées par les pouvoirs publics comme le Livret A, le livret d'épargne populaire, le plan d'épargne logement, le plan d'épargne populaire et le livret de développement durable.    

Principalement sur le livret A ?

Non en fait. Selon le dernier rapport de la Banque de France c'est sur les plans d'épargne logement qu'il y a le plus d'argent, 270 milliards d'euros en tout. Mais indéniablement le livret A reste le placement préféré des Français. 82 % d'entre nous ont un livret A et en moyenne on y a déposé 4 600 euros. Soit un total de 250 milliards d'euros. Et ça continue à augmenter d'année en année, en dépit du fait que cette épargne ne rapporte plus rien. Le gouvernement a en effet supprimé la règle qui voulait que le taux d'intérêt soit toujours supérieur à l'inflation.   

Dominique Esway