Toutes les émissions

La minute conso

Un magasin de déco qui mélange brocante et objets neufs
Un magasin de déco qui mélange brocante et objets neufs - Les Fleurs

Les Français sont fans de déco

Diffusion du vendredi 4 mai 2018 Durée : 2min

Les Français sont passionnés de décoration comme en témoigne le succès des émissions de télévision sur le sujet. Un engouement confirmé par la dernière enquête de Poulpéo le site de cashback et de bons de réductions

71 % des Français se disent intéressés par la décoration intérieure dont 23 % sont même très intéressés. Une passion plus répandue chez les femmes que chez les hommes. Les Français dépensent en moyenne 455 euros par an pour décorer leur logement. Mais en région parisienne ce poste atteint 607 euros. Ce budget varie selon son niveau de compétence. Ceux qui se classent dans la catégorie des décorateurs occasionnels y consacrent 357 euros. Les décorateurs amateurs déboursent 516 euros et les décorateurs confirmés dépensent 618 euros par an. Dans tous les cas, plus du tiers est consacré aux meubles, 29 % aux objets décoratifs et aux luminaires et 19 % aux arts de la table.   

Ont-ils un style préféré ? 

Trois styles de déco se détachent : le design qui attire 29 % des sondés, suivi de très près par le classique et le style nature. Mais bien sûr cela varie en fonction du sexe, les hommes penchant plus pour le  classique alors que les femmes se partagent entre nature et bohème chic. Les 18 24 ans choisissent très majoritairement le design puis le bohème chic et le vintage. Entre 25 et 34 ans on préfère une décoration scandinave, ou un style industriel. Et les plus de 55 ans opteront plus volontiers pour un genre campagne rustique que les autres. 59 % du budget est consacré au salon, 19 % à la salle à manger. La moitié des consommateurs mélange neuf et occasion alors que 41 % n'investissent que dans du neuf.   

Dans quel genre de magasin on achète sa déco ?  

Six acheteurs sur dix foncent vers les grandes surfaces spécialisées comme Ikea, Maisons du Monde ou Alinea. Au delà de ces spécialistes, de nombreuses enseignes de prêt à porter ont aussi décliné leurs rayons décoration, que ce soit H&M, Zara, Pimkie ou Primark, comme les grands du bricolage comme Castorama, Leroy Merlin ou Bricorama. On voit enfin la montée en puissance de chaînes à petit prix comme le Belge Casa ou le néerlandais Hema qui viennent chasser sur les terres de Gifi, Centrakor, la Foir Fouille et autres. Et en ville on assiste à la multiplication de boutiques qui mélangent avec plus ou moins de bonheur les objets chinés et les articles neufs.  Comme dans d'autres domaines, les consommateurs font là aussi la chasse aux économies. Presque un sur deux se rue sur les soldes pour acheter moins cher. Quatre sur dix profitent des offres ponctuelles que des enseignes.

Dominique Esway