Toutes les émissions

La minute conso

Plus le logement est grand, plus le loyer baisse
Plus le logement est grand, plus le loyer baisse © Maxppp - Cedric Jacquot

Les loyers ont baissé l'an dernier

Diffusion du vendredi 9 mars 2018 Durée : 2min

Les loyers ont baissé l'an dernier en moyenne en France. Et ce malgré l'annulation du décret sur l'encadrement des loyers. Une bonne nouvelle pour les locataires mais pas pour les propriétaires

La baisse moyenne des loyers entre deux locataires enregistrée l'an dernier est faible mais c'est un fait assez rare pour être souligné. C'est ce qui ressort du bilan 2017 dressé par l'observatoire Clameur qui regroupe la majeure partie des professionnels de l'immobilier. Les loyers ont baissé dans plus de la moitié des communes de plus de 10 000 habitants. Cela dit ce recul ne touche pas toutes les surfaces de la même façon. Les loyers des studios qui représentent plus d'un appartement sur cinq ont encore augmenté l'an dernier. Ceux des deux pièces sont stables. En revanche tous les autres sont en baisse et plus le logement est grand plus le recul est important. Parmi les grandes villes où les loyers baissent on trouve Le Havre, Rennes, Grenoble, Marseille, Villeurbanne, Angers mais aussi Bordeaux.   

Du coup les logements sont moins rénovés

Parallèlement aux loyers, les travaux d'entretien et d'amélioration des logements ont eux aussi diminué. Entre deux locataires, les propriétaires se contentent au mieux de donner un coup de peinture fraîche. Et encore. D'habitude, 22 % des logements sont rénovés entre deux habitants. L'an dernier, ce taux de rénovation est tombé  à son plus bas niveau depuis 20 ans. 14 % seulement des appartements ont été remis à neuf l'an dernier. Or quand le logement n'est pas rénové, le loyer baisse systématiquement. En revanche, il se stabilise quand le propriétaire redonne un coup de peinture et fait les petites réparations courantes pour son nouveau locataire. Et on constate même une augmentation de 10 % en moyenne quand l'appartement a fait l'objet d'une vraie rénovation.  En moyenne le propriétaire attend 110 jours avant de relouer son logement.   

Pourquoi les loyers ont ils tendance à baisser ? 

Pour plusieurs raisons. D'abord parce qu'ils ont beaucoup augmenté pendant des années. Mais aussi parce que des logements neufs qui bénéficient d'allègements fiscaux arrivent sur le marché. Or leurs loyers sont plafonnés. Ce qui contribue à calmer le jeu. De plus les hausses de loyers sont encadrées dans ce qu'on appelle les zones tendues, soit 1149 communes de 28 agglomérations. Cela dit, les loyers ne baissent pas partout, loin de là. A Paris, les loyers continuent à augmenter d'année en année. Et à Nîmes, Montpellier, Lyon et Nice, ils affichent une hausse supérieure à 2 %.

Dominique Esway