Les pastilles Valda, 115 ans et toujours vertes

Les pastilles Valda, 115 ans et toujours vertes

Émission 

Les pastilles Valda après cent quinze ans de bons et loyaux services pourraient bien quitter les rayons des pharmacies pour se retrouver en tête de gondoles dans les supermarchés. La ministre des Affaires sociales voudrait en effet nettoyer la liste des produits qui sont des médicaments et faire le tri avec ceux qui n'en sont pas ... Et la pastille Valda en fait partie. La Minute conso raconte aussi l'histoire de cette pastille

 

     La pastille Valda a été inventée par un pharmacien lillois Henri-Edmond Canonne . Il s'installe à Paris en 1899 dans une des artères les plus passantes de l'époque, la rue de Réaumur juste en face d'un nouveau magasin qui a beaucoup de succès Félix Potin. Il vend des milliers de produits comme par exemple 175 eaux minérales différentes ... Sa pharmacie s'étend sur trois immeubles . A l'époque, la tuberculose sévit. Elle emporte d'ailleurs la première femme du pharmacien à l'âge de 22 ans. C'est là qu'il met au point la pastille verte pour lutter contre les maux de gorge et les infections pulmonaires. Elle est composée d'eucalyptus, de menthe poivrée, de thym et de pin des landes.

     Mais c'est surtout son génie de la publicité qui rendra la pastille célèbre ..  En 1910 il invente le personnage du docteur Valda qui figure en bonne place dans les vitrines, les siennes et celles des autres distributeurs. Il multiplie les campagnes de publicité utilisant entre autres Michèle Morgan , Antoine de St Exupéry qui dessinera une affiche pour lui... Il fait aussi parler les clients des bienfaits de sa pastille , du prêtre qui a retrouvé la voix pour faire ses prêches aux chanteurs professionnels, en passant par des instituteurs et des politiques. Très vite la pastille Valda s'exporte partout dans le monde et en 1911, le docteur Canonne reçoit la Légion d'honneur pour récompenser ses talents d'entrepreneur.

     Et le mot Valda rentre dans la langue de tous les jours ... Qui ne connait pas l'expression "tu la craches ta valda " qui s'adresse à un feu de circulation un peu trop long ... Elle vient d'une publicité qui date de 1963 où la pastille remplaçait le feu vert ... L'expression sert aussi à demander à quelqu'un de parler plus vite. Dans l'argot utilisé par Georges Perec, San Antonio ou Pierre Perret, se prendre une valda veut dire se faire tirer dessus ... Aujourd'hui les pastilles Valda appartiennent à un groupe américain. Il s'en vend un million de boîtes par an ...

  • Dominique Esway*

Partager sur :