Toutes les émissions

La minute conso

Certaines compagnies font payer la valise cabine
Certaines compagnies font payer la valise cabine © Maxppp - Alexandre Marchi

Les très chères options du low cost

Diffusion du vendredi 7 décembre 2018 Durée : 2min

Les compagnies aériennes low cost sont plébiscitées par les Français qui peuvent voyager à meilleur coût. Sauf que avec les options, l'addition a vite tendance à s'envoler

Selon un sondage réalisé pour le site Liligo, quand ils s'apprêtent à voyager 92 % des Français envisagent de prendre un vol low cost. Même si l'on sait qu'il faudra faire des compromis et accepter certaines conditions plus strictes que sur une compagnie régulière. Les consommateurs sont prêts à faire preuve d'une certaine souplesse. Presque 9 sur dix accepteront de changer leur date de départ si cela permet de bénéficier d'un prix plus bas. Mais pour un sur deux, il faut que ce soit une grosse économie...  Et pour faire des économies, 86% des Français choisissent leur destination en fonction du prix des billets d’avion.  Sept personnes sur dix accepteront une escale vers leur destination, toujours si cela permet des économie. Mais rares sont ceux qui choisiront un vol avec ceux escales...   

D'où l'importance d'afficher un prix bas  

Un prix d'appel. Et pour ce faire les compagnies low cost réduisent ce prix au strict minimum : le transport, les taxes et un petit bagage cabine. Certaines vont encore plus loin. Ryanair et Wizz ont décidé de faire payer cette petite valise. Les passagers ont juste droit à un petit sac qui tient sous le siège. Et pour garder sa petite valise avec soi, il faudra avoir pris l'option embarquement prioritaire facturée 6 euros par trajet ou 8 euros pour la mettre en soute si vous payez ce supplément en ligne au moment où vous faites votre réservation. Comme pour la grosse valise qui est payante sur toutes les compagnies low cost. Et de plus en plus sur les compagnies traditionnelles aussi. On vous propose un tarif moins élevé, un prix d'appel, mais vous devez payer pour votre valise en soute. RyanAir explique qu'il s'agit de limiter le temps d'embarquement qui ne doit pas dépasser 30 minutes pour que la compagnie soit rentable.   

Ces frais sont la première crainte des voyageurs 

C'est ce que redoutent 42 % d'entre eux. Un sujet d'inquiétude qui arrive bien devant les annulations de vols ou les retards. Il faut dire que les frais ne se limitent pas aux bagages. Les compagnies low cost font aussi payer des frais bancaires selon le type de carte avec laquelle on règle son billet, le changement de siège pour avoir plus de place, les repas, les boissons .... Et le fait d'avoir à payer pour son bagage en cabine pourrait bien ramener une partie des clients vers les compagnies traditionnelles. Depuis 2010, ces frais supplémentaires ont été multipliés par quatre. Ils représentent aujourd'hui 15% de leur chiffre d'affaires.   

Dominique Esway