Toutes les émissions

La minute conso

L'outillage fait partie des produits qu'on loue le plus facilement
L'outillage fait partie des produits qu'on loue le plus facilement © Maxppp - Max Rosereau

Louer plutôt que posséder ?

Diffusion du mercredi 14 mars 2018 Durée : 2min

On dit que les consommateurs sont de moins en moins attachés à la propriété des objets mais plus à la possibilité de les utiliser. Mais dans les faits, les comportements ne changent que très lentement

C'est ce qui ressort d'une étude réalisé par l'Observatoire de la société et de la consommation auprès de quatre mille personnes. 77 % des personnes interrogées à cette occasion estiment qu'il est plus important de pouvoir utiliser un objet que d'en être le propriétaire. Et contrairement à ce qu'on pourrait croire, cette proportion a tendance à baisser depuis quelques années. Les adeptes de ce nouveau genre de consommation se recrutent plutôt chez les 18-40 ans, mais aussi chez les consommateurs qui sont sensibilisés à la cause de l'environnement et enfin chez ceux dont le niveau de vie a beaucoup progressé ces dernières années.   

Mais finalement très peu joignent le geste à la parole

18 % seulement des consommateurs interrogés ont effectivement loué un produit pendant les douze mois précédent l'enquête. Et ils sont encore moins nombreux à avoir choisi une formule d'abonnement à un équipement de la maison comme par exemple un lave linge ou un téléviseur. A peine 2 % ont choisi cette formule. Cela dit, l'Observatoire reste optimiste en rappelant que presque un tiers des consommateurs envisage de s'abonner dans les mois qui viennent. Trois secteurs viennent en tête la micro-informatique, l'image et le son mais aussi l'électroménager. Pourtant ils voient bien les avantages. Trois consommateurs sur quatre apprécient d'être libérés des soucis quant à l'entretien et à la réparation mais aussi de pouvoir changer d'équipement facilement en fonction de ses besoins. Autre motivation : en louant, on évite de débourser une grosse somme d'un seul coup. Et d'investir dans un produit qui de toute façon perd de sa valeur. Enfin, certains mettent en avant des convictions écolo. Une même machine servira successivement à plusieurs personnes et sera remise à neuf entre chaque utilisateur.  

Quels objets est-on prêt à louer ? 

Six consommateurs sur dix disent qu'ils peuvent très bien ne pas avoir d'outillage, tant qu'ils peuvent en utiliser sans en être propriétaire. 54 % ont le même sentiment en ce qui concerne les équipements de loisirs, et 51 % pour les deux roues. Et les trois quarts de ceux qui choisissent de louer se disent satisfaits. Surtout quand il s'agit de matériel de bricolage, d'équipements pour cuisiner, de vélo et de matériel informatique. Les plus jeunes ayant un jugement plus sévère que leurs aînés.

Dominique Esway