Toutes les émissions

La minute conso

La consommation de viande fraîche diminue régulièrement
La consommation de viande fraîche diminue régulièrement © Maxppp - Lionel Vadam

Même si la consommation baisse, on mange encore trop de viande en France

Diffusion du mercredi 11 avril 2018 Durée : 2min

On mange de moins en moins de viande en France

On appelle ces consommateurs qui réduisent leur consommation de viande des flexitariens. Et nous sommes de plus en plus nombreux dans ce cas. Selon une récente étude, 25 à 30 % des consommateurs mangent de la viande de façon plus occasionnelle.  Et cela se voit dans les chiffres : les volumes de viande vendus chaque année sont en baisse de 2 % par an depuis trois à quatre ans. Et de 5 % si l'on ne tient compte que de la viande fraîche. En fait c'est une tendance générale depuis les années 90. Ces flexitariens sont évidemment beaucoup plus nombreux que les végétariens qui n'en consomment pas du tout et qui représentent entre 3 et 5 % de la population. Quant aux consommateurs vegans c'est à dire qui ne mangent aucune protéine d'orgine animale, ni viande, ni poisson, ni lait ni fromage ni oeufs, ils sont très minoritaires, entre 1 et 2 %.   

Pourquoi se détourne-t-on de la viande ?  

Il y a beaucoup de bonnes raisons à ce changement d'attitude. Cela a commencé à la fin des années 90 avec le scandale de la vache folle, lié au fait que les bovins étaient nourris avec des farines animales venant de carcasses. A cela s'est ajouté un deuxième scandale celui des lasagnes à la viande de boeuf qui s'est avérée être de la viande  de cheval. Sans danger pour la santé humaine mais qui a provoqué une rupture de confiance envers les industriels. En 2015 l'Organisation mondiale de la santé a publié un rapport montrant les effets cancérigènes d'une trop grande consommation de viande. Parallèlement, les consommateurs ont pris conscience du fait que l'élevage a de lourdes conséquences sur l'environnement puisqu'il produit des gaz à effet de serre, qu'il nécessite beaucoup d'eau et qu'il peut polluer. Enfin les vidéos dénonçant la souffrance animale dans les abattoirs ont aussi dégoûté les consommateurs. Et il y a aussi une question d'argent, bien sûr.   

Mais on mange encore trop de viande ...  

En moyenne, le consommateur français mange 1,3 kilo de viande par semaine... C'est trois fois plus que ce que préconisent les nutritionnistes selon qui il faudrait s'en tenir à 500 grammes de viande par semaine. Mais on constate que les choses changent et que les alternatives aux protéines animales se multiplient. Et elles ne sont plus réservées à quelques militants, on en trouve maintenant dans tous les supermarchés.

Dominique Esway