Toutes les émissions

La minute conso

Les vins bio se déclinent en rosés et blancs.
Les vins bio se déclinent en rosés et blancs. © Radio France - Mélanie Juvé

Pourquoi le vin bio a tant de succès

Diffusion du mardi 8 mai 2018 Durée : 2min

Comme pour tous les autres rayons, la consommation de vins bio progresse en France

Il faut dire que en ce qui concerne le vin, les consommateurs sont mal informés. On est loin de la transparence.... D'ailleurs il n'y a pas d'étiquette indiquant les ingrédients.... Et pour cause, la liste serait trop longue. La viticulture traditionnelle a le droit d'utiliser 47 produits chimiques différents au cours de la vinification. Parmi les additifs, on trouve du saccharose, qui sert à augmenter le taux d'alcool, de l'acide tartritique le E 334, du carbonate de calcium E 170, du tartrate et du bicarbonate de potassium. Mais aussi des antioxydants et des produits de collage pour que le vin se garde mieux...  Et enfin des sulfites et des anhydrides sulfureux. Ce sont les seuls additifs qui doivent être mentionnés sur l'étiquette s'ils dépassent les 10 milligrammes par litre. Et puis on trouve aussi des résidus de pesticides et d'engrais chimiques.  

D'où le succès des vins bio.  

Un consommateur de vin sur trois aujourd'hui consomme du vin bio. Ces amateurs sont plus jeunes que la moyenne puisque un sur quatre a moins de 35 ans. Et plus d'un consommateur de vin bio sur deux est une femme. En 2016, un peu moins de 10 % des vignobles étaient cultivés en bio, dans toutes les régions.  C'est donc proportionnellement deux fois plus important que pour l'agriculture. Les surfaces ont été multipliées par trois et demi en dix ans, ce qui fait de la France le troisième producteur de vin bio dans le monde, derrière l'Espagne et l'Italie. En France, le vin bio représente sept et demi pour cent des ventes et elles augmentent régulièrement. Dans ces vins-là, pas de pesticide pendant la culture de la vigne. En revanche les viticulteurs ont le droit d'utiliser, en quantité raisonnable du sulfate de cuivre et du soufre contre le mildiou et l'oïdium. Pour la vinification, l'alcool, le sucre et les sulfites sont autorisés mais en quantité réduite par rapport à la vinification conventionnelle.  

On trouve aussi des vins dits naturels ... 

Ce n'est pas une appellation officielle mais cela désigne des vins, quasiment sans additifs. Seul le sulfate de cuivre est autorisé sur les vignes ainsi qu'une quantité réduire de sulfites. Vous verrez le signe AVN ou Sains comme l'adjectif. Il y a aussi les vins biodynamiques. Ce sont des vins bio, élevés de façon naturelle en s'appuyant sur l'écosystème pour favoriser un développement sain. Pas de pesticides ni enzymes ni levures. Les viticulteurs peuvent juste utiliser un peu de sulfate de cuivre, et très peu de sulfites.  

Dominique Esway