Toutes les émissions

La minute conso

Les vins de Bourgogne ont la meilleure image auprès des consommateurs
Les vins de Bourgogne ont la meilleure image auprès des consommateurs © Radio France - Martine Bréson

Quel type de buveur de vin êtes-vous ?

Diffusion du jeudi 11 octobre 2018 Durée : 2min

Les consommateurs français sont des buveurs de vin occasionnels, qui privilégient quand ils peuvent, les vins des régions où ils habitent. C'est ce que montre un sondage Opinionway pour le salon Wine Paris qui se tient l'an prochain

En fait les Français restent très chauvins en matière de vin. 94 % des buveurs interrogés achètent français. Les vins de Bourgogne ont la meilleure image, suivis de la Champagne et de l'Alsace. Ces trois vignobles recueillent plus de 88 % des suffrages. Mais ce ne sont pas les vins les plus achetés. Quand il s'agit d'acheter, on choisit d'abord un bordeaux. Viennent ensuite le bourgogne et les Côtes du Rhône. Avec quand même une nette préférence pour les vins locaux. Ainsi  88 % des Corses achètent du vin corse et 71 % des habitants de la région Bourgogne Franche Comté achètent du vin de Bourgogne. Cette préférence locale existe aussi en Provence, en Nouvelle Aquitaine et dans le Sud Ouest. Cela dit, 57 % des Français achètent des vins étrangers, de temps en temps 

Combien dépense-t-on ? 

Un peu moins de huit euros pour une bouteille en moyenne et dans presque neuf cas sur dix on l'achète dans une grande surface. Mais cette moyenne est trompeuse. En fait, on consacre moins de six euros pour la consommation de tous les jours. Et on met presque 20 euros quand il s'agit d'une grande occasion. Les jeunes de moins de 24 ans, dont on pourrait penser qu'ils ont moins d'argent que les autres, dépensent deux fois plus pour un vin quotidien et consacrent plus de 22 euros à une bouteille destinée à une occasion. Et puis cela dépend aussi de la région. La Corse est la région où on dépense le plus, suivie de Paris.   

Est-ce qu'on boit souvent du vin ? 

Dans leur majorité, les consommateurs français sont des buveurs de vin occasionnels. 10 % d'entre eux boivent du vin un à deux fois par semaine, 18 % n'en consomment qu'une à deux fois par mois.  Et contrairement à une idée reçue, les plus jeunes sont les buveurs les plus réguliers. Dans la catégorie des 18 à 24 ans, un sur deux ou presque déclare boire du vin au moins une fois par semaine. C'est plus souvent que leurs aînés. C'est à Paris et en région Occitanie que l'on boit le plus souvent. Dans ces deux régions, presque six personnes sur dix disent boire du vin au moins une fois par semaine.   Dominique Esway