La minute conso

Les oreillers et les couettes peuvent désormais se recycler
Les oreillers et les couettes peuvent désormais se recycler - Dodo

Recycler ses couettes et ses oreillers usagés

Diffusion du mercredi 26 septembre 2018 Durée : 2min

Le recyclage s'étend progressivement à tous les domaines. A partir du premier octobre prochain, on pourra recycler ses couettes et ses oreillers

C'est une des conséquences de la loi sur le Grenelle de l'environnement qui date de 2010. Tous les fabricants et les distributeurs de meubles doivent prendre en charge la collecte des meubles usagés. En 2015, les pouvoirs publics ont rajouté l'obligation de reprendre à partir du premier octobre les couettes, les oreillers mais aussi les coussins, les traversins, les surmatelas et les sacs de couchage. Tout ce qui est rembourré. Pour cela, on payera une éco contribution qui servira à financer la collecte et la filière du recyclage. Exactement comme pour les appareils électriques et électroniques ou les meubles, depuis 2013. Elle n'ira donc pas dans la poche du fabricant, ni celle du distributeur. Elle sera collectée par Eco-mobilier l'association des fabricants de meubles, charge à elle d'organiser la filière.   

A combien va se monter cette nouvelle taxe ? 

Alors d'abord il faut savoir qu'elle doit être affichée clairement, à côté du prix. On doit la trouver sur l'étiquette mais aussi sur les factures et le cas échéant, sur les devis qu'on demande. Et il faut l'appeler éco-participation ou éco-part et rien d'autre.... pas éco-taxe ni taxe éco-immobilier. Elle sera montera à cinq centimes pour un oreiller ou un coussin, dix centimes pour une petite couette et quinze centimes pour une grande couette ou un sac de couchage. Chaque année, 25 millions d'unités sont vendues. Les trois quarts sont des oreillers, le reste ce sont des coussins, les sacs de couchage ne représentant que 2 % du total. Les professionnels espèrent récupérer l'équivalent d'un article usé pour quatre vendus.   

Mais concrètement où rapporter son vieil oreiller ? 

Les distributeurs vont mettre en place des boîtes spéciales pour les collecter, comme les collecteurs de piles ou d'ampoules. Mais vous pouvez aussi attendre les opérations commerciales qui vont être montées.  Tradition des Vosges avait organisé une collecte de vieilles couettes en 2016, en échange d'un bon de réduction. En décembre dernier, Ikea a échangé les vieux oreillers et les couettes usagées contre des bons d'achat. En ce moment et jusqu'au début octobre ce sont les centres Leclerc qui proposent une réduction de 50 % sur une couette ou un oreiller neuf de la marque Dodo si vous rapportez l'ancien. Ce qui enclenche un cercle vertueux puisque une partie des couettes de la marque sont fabriquées avec des matières recyclées.  

Dominique Esway