Toutes les émissions

La minute conso

Toyota a débuté dans l'industrie textile
Toyota a débuté dans l'industrie textile © Maxppp - Uli Deck

Toyota, de l'industrie textile à l'automobile

Diffusion du lundi 15 octobre 2018 Durée : 2min

Toyota est le premier constructeur automobile à annoncer qu'il ne vendra plus de voitures diesel. Qui de toutes façons ne représente plus beaucoup de ses ventes. La priorité ce sont les moteurs hybrides.

Avant de construire des voitures, l'entreprise a fait fortune dans l'industrie textile grâce à l'invention du premier métier à tisser automatique au Japon.  Dans les années 20, Kiichiro Toyoda, le fils du fondateur part étudier l'industrie automobile en Europe et aux Etats-Unis. Il fonde la Toyota Motor Corporation en 1937. Et change la dernière consonne du nom de famille. Le D est remplacé par un T parce qu'en japonais, le nom s'inscrit ainsi avec huit caractères, ce qui porte bonheur. La première voiture baptisée A1 sort en 1935. C'est une berline qui peut transporter cinq personnes et qui roule à plus de 100 kilomètres heure. Pendant la seconde guerre mondiale, Toyota produit des camions pour l'armée impériale.  

Après la guerre, Toyota échappe de peu à la faillite.  

Au lendemain de la guerre, le Japon manque de ressources, ce qui ralentit la production automobile. Toyota échappe à la faillite mais annonce des licenciements qui provoquent deux mois de grève. Et entraînent le départ de Kichiido Toyoda du groupe. Pendant la guerre de Corée, l'armée américaine lui commande des milliers de véhicules. L'entreprise se développe et exporte sa première voiture aux Etats-Unis en 1958. Toyota met au point sa méthode de gestion de la qualité baptisée Kaisen qui consiste à améliorer les choses progressivement. Dans les années 80, le groupe créée Lexus sa marque haut de gamme, notamment pour rivaliser avec ses concurrents américains. En 1997, il est le premier à mettre sur le marché des voitures hybrides, d'abord au Japon puis en Europe et aux Etats-Unis. En 2008, il double General Motors et devient numéro un mondial.  

Quand Toyota arrive-t-il en France ?  

En 1971 il commence à exporter ses voitures dans l'hexagone. Et en 1999 Toyota inaugure une usine en France à Onnaing dans le Nord. Elle fabrique les Yaris, y compris celles destinées au marché américain. Elle a dépassé le cap des trois millions de voitures produites en 2016. Le constructeur implante aussi son centre de design européen à Sophia Antipolis près de Nice et deux centres logistiques à Valenciennes pour les voitures et en Ardèche pour les pièces détachées. Toyota emploie aujourd'hui 9 000 personnes en France. Dans le monde, l'entreprise a réalisé l'an dernier 226 milliards d'euros de chiffre d'affaires et enregistré un bénéfice de 19 milliards. Le groupe est dirigé par Akio Toyoda, l'arrière petit-fils du fondateur.