Toutes les émissions

La minute conso

Les cagnottes en ligne pour financer un cadeau commun
Les cagnottes en ligne pour financer un cadeau commun © Maxppp - Eric Audras

Une cagnotte en ligne vraiment gratuite

Diffusion du jeudi 16 novembre 2017 Durée : 2min

Un nouveau venu sur le marché pourtant déjà encombré des cagnottes en ligne. Il s'agit du géant américain Paypal

La cagnotte en ligne vous connaissez le principe. On reçoit un mail d'un ami vous annonçant qu'une cagnotte a été créée pour financer un cadeau commun, que ce soit pour un anniversaire ou à l'occasion d'un mariage ou d'un départ en retraite. On va sur le site, on s'inscrit et on paye sa contribution via sa carte bancaire. Comme sur n'importe quel site de commerce en ligne sauf que là on achète une part d'un cadeau virtuel. Qui deviendra réel quand la cagnotte sera refermée et versée au bénéficiaire. Le système est simple, il permet de collecter de l'argent rapidement y compris auprès de gens qui sont éloignés. La plus connua c'est Leetchi, créée en 2009. Elle compte plus de 7 millions d'utilisateurs. On peut citer le Pot commun qui a enregistré 4 millions de personnes mais aussi Cagnotte.me, Colleo, ou rue des Cadeaux.

Ce qu'on sait moins c'est que ce service est payant...

Prenons les deux premières cagnottes en France Leetchi et Pot Commun. Elles prennent une commission qui va de 2,9 à 4 % du montant collecté. Sauf si l'argent est dépensé sur l'un des sites partenaires. Parce que dans ce cas-là, elles se font rétribuer par le site marchand comme tout apporteur d'affaires. Chez Cagnotte.me, la commission se monte à 1,9 % et descend en dessous de 1 % à condition que les sommes soient récupérées via l'application de paiement Lydia. Les autres sites appliquent souvent une autre règle. Elles prennent une commission fixe sur chaque participation et une commission, plus faible sur l'ensemble de la cagnotte au moment du virement final.

Donc maintenant il y a une cagnotte en ligne vraiment gratuite

Paypal s'est créé sur l'idée de faciliter les paiements entre particuliers. Il paraît donc logique qu'il se lance sur ce créneau. Il promet zéro commission sur les participations et zéro commission pour virer les fonds en fin de collecte. Il n'arrive pas la fleur au fusil. Il compte déjà 7 millions et demi de clients en France, c'est à dire autant que Leetchi et 20 % des achats en ligne réalisés en France sont payés via Paypal. Il lui reste de la marge puisqu'en Grande Bretagne, c'est un achat sur deux. Pour l'acheteur, l'utilisation de Paypal est gratuite, ce sont les vendeurs qui payent une commission. Mais pour monter une cagnotte gratuite, il faudra avoir un compte Paypal. Autant de futurs clients potentiels pour l'Américain.

Dominique Esway