Émissions Toutes les émissions

La Minute de Pantxo

Du lundi au vendredi à 6h20

3min

Chaque plante a ses codes pour réussir sa culture

le jeudi 11 août 2016
Podcasts : iTunes RSS
Le Framboisier
Le Framboisier © Fotolia

Chaque plante a ses codes pour réussir sa culture

On a tous des affinités plus ou moins fortes avec une plante en particulier ce qui nous conduit parfois à se fâcher avec elle, sa culture étant toujours vouée à l’échec dans son jardin.

Et, parmi les échanges d’expérience entre jardiniers on peut entendre ce type d’expressions de découragement :

« Moi les framboisiers je les ai arrachés. Je ne sais pas si c’est ma terre ou si je m’y prends mal, ça m’a envahi le jardin, ou encore pour trois framboises récoltées, ce n’est pas la peine.

En fait avant de planter une plante au hasard, il faut surtout observer son aspect et connaître comment vivent ses cousins dans la nature.

Si j’ai pris l’exemple du framboisier, c’est parce qu’en examinant un peu la plante, on peut s’apercevoir qu’elle a un feuillage rêche mais vert, légèrement duveteux au revers des feuilles et que les tiges sont couvertes de fines épines plus ou moins prononcées. Tous ces aspects sont importants pour lui donner les meilleures conditions de culture.

Pour ceux qui pratiquent la randonnée, ils ont certainement remarqué que les framboisiers sauvages poussent en lisière, parfois à l’ombre de feuillus ou en bordure de chemins ensoleillés, voir au pied de rochers accumulateurs de chaleur.

Ces observations sont très utiles car elles vous indiquent que le framboisier a besoin de sols bien perméables, avec une situation à mi- ombre ou soleil mais un soleil sans trop d’ardeur.

Et si le framboisier sauvage pousse en lisière de feuillus, pour réussir sa culture dans son jardin il faudra poser au sol des débris de végétaux qui lui seront bénéfiques.

Vous voyez l’aspect et l’origine du framboisier nous ont donné tous les codes pour réussir sa culture.