Émissions Toutes les émissions

La Minute de Pantxo

Du lundi au vendredi à 6h20

4min

La limace du poirier

le mercredi 17 août 2016
Podcasts : iTunes RSS
La Tenthrède-limace
La Tenthrède-limace

La limace du poirier

Samedi dernier en faisant un tour au jardin, je découvrais que les feuilles de mon cognassier du Japon étaient pratiquement décapées et je me demandais qui avait pu faire ce travail.

Le lendemain matin je suis retourné voir de plus près mon cognassier et là je suis tombé sur les coupables qui avec un appétit aiguisé étaient encore en action au petit matin.

Je découvrais de curieuses petites limaces noires, sans pattes ni tête apparentes et couvertes d’une substance gélatineuse. Elles rampaient comme des loches mais je savais que ces insectes n’avaient aucun rapport avec les gastéropodes.

En réalité ce sont des fausses chenilles déguisées en limaces qu’on appelle la limace des rosacées ou limace du poirier, ou d’un nom plus scientifique la Tenthrède-limace des rosacées.

Dans un premier temps ces larves vivent en groupe pour prendre progressivement leurs distances. Elles se transforment dans le sol en petites guêpes noires qui donneront naissance à une nouvelle génération.

Elles vivent surtout sur des plantes de la famille des rosacées comme les pommiers, poirier, sorbiers, cognassier, rosiers etc.…

Rassurez-vous, l’appétit de ces fausses limaces ne vient pas à bout d’un arbre entier mais il vaut mieux écourter leur repas en coupant les feuilles infestées.

Si elles abusent de la situation, vous pouvez traiter avec de la pyréthrine et pour une meilleure efficacité, intervenez en fin de journée.