Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 6h50

Nos jardins changent...

Jardin moderne

La Minute de Pantxo du jeudi 4 août 2016

  • - Nous appeler : 05 59 59 17 17

Nos jardins changent...

Nos jardins changent...

Lorsque je fais une visite commentée du jardin d’Arnaga, j’attire l’attention des visiteurs sur le fait que dans nos jardins, la végétation change et que de belles essences d’arbres ont tendances à disparaître.

Déjà nos jardins contemporains sont rétrécis par le prix du mètre carré, et de plus en plus de jardins sont en partie occupés par une piscine qui demande un traitement spécial de son environnement.

Qui dit piscine sous-entend crainte des feuilles, des aiguilles et autres débris de végétaux et il faut aussi pouvoir lézarder à l’abri des regards du voisinage.

Soit la propriété est cachée par un mur, ou alors on crée un rideau avec des persistants tels que des lauriers, photinias ou encore éléagnus.

Exit les feuillus caducs qui sont pourtant de véritables climatiseurs, au profit de conifères nains, de yuccas, de palmiers plus ou moins rustiques, n’oublions pas les oliviers, les lauriers roses et aussi quelques potées de fleurs annuelles bien brillantes.

Dans les magazines spécialisés on parle pour le jardin, d’une nouvelle pièce à vivre et on se demande parfois si le jardin n’est pas devenu un mixe entre la cuisine, la salle à manger et la salle de bain.

Avec tous les aménagements qu’on y fait, le jardin se réduit, se métamorphose, alors qu’on est de plus en plus à la recherche de produits bio, de produits authentiques.

Si la liste des végétaux s’appauvrit dans nos jardins, les insectes deviennent de plus en plus indésirables, et je crois que la diversité naturelle si souhaitable, boit la tasse.

Partager sur :