Replay du lundi 24 mai 2021

La nouvelle éco : une petite entreprise de Haute-Loire recycle les déchets des imprimantes 3D

- Mis à jour le

Trois étudiants de Haute-Loire ont créé leur entreprise pour recycler les déchets des imprimantes 3D. Ils viennent d'être sélectionnés pour représenter la France au championnat européen des Mini entreprises, organisé le 29 juin prochain.

Bobi souhaite recycler les déchets des impressions et les supports de bobines.
Bobi souhaite recycler les déchets des impressions et les supports de bobines. © Maxppp - Bruno Levesque.

Le plastique, c'est fantastique comme disait la chanson. Depuis quelques années, on peut littéralement créer ce qu'on veut avec les imprimantes 3D. Sauf qu'il n'existe aucune chaîne de recyclage pour le PLA, ce plastique utilisé comme matériau de base à l'impression. D'où l'idée de ces trois étudiants l'École supérieure européenne de packaging de Saint-Germain-Laprade, en Haute-Loire.

Refaire des bobines avec les déchets

Ils ont créé Bobi, une mini entreprise dont l'objectif est de récupérer à la fois les chutes et les déchets de ces impressions 3D et les supports de ces bobines. "Nous avons créé cette entreprise dans le cadre de notre cursus", explique Guillaume Vannson, l'un des créateurs de Bobi et qui était l'invité de la Nouvelle éco ce lundi matin. "Les socles, personne ne sait quoi en faire et les déchets sont censés être recyclables, mais en France on n'a pas les réseaux de compostage industriel pour le faire."

Ces déchets sont traités, puis fondus pour refaire une bobine. "Pour l'instant, on a fait une dizaine de bobines", confie Guillaume Vannson. "Mais il y a un fort engouement parce que ça n'existe pas en France." Prochaine étape pour cette toute jeune entreprise, le championnat européen des Mini entreprises le 29 juin. 

Mots clés: