Replay du lundi 31 mai 2021

La nouvelle éco : ils fabriquent des bretelles françaises dans la Loire

- Mis à jour le

Deux associés viennent de reprendre l'entreprise Boyer TTE, qui fabrique des bretelles et des ceintures à Villars, dans la Loire. L'un d'entre eux, Stéphane Rovéra, est un ancien homme de radio, passé par NRJ et Activ Radio.

Stéphane Rovéra, co-dirigeant de l'entreprise.
Stéphane Rovéra, co-dirigeant de l'entreprise. © Radio France - Tommy Cattaneo.

"J'ai travaillé 25 ans dans l'audiovisuel, et le moment était venu de se poser la question de ce que j'allais faire sur ma deuxième partie de vie", explique Stéphane Rovéra. Le quadragénaire, qui a travaillé de nombreuses années en radio, a repris en début d'année l'entreprise Boyer TTE, qui fabrique des bretelles et des ceintures à Villars, dans la Loire.

La bretelle, "un marché de niche"

Lui et son associé se sont rapprochés du réseau Entreprendre, ils ont mis en place un processus de reprise d'entreprise. "On est entré en relation avec l'ancien patron, qui nous accompagne jusqu'au 31 décembre prochain, c'était la condition pour apprendre le métier pendant plusieurs mois."

Le marché de la bretelle est un marché de niche. Boyer TTE fabrique des équipements de protection industrielle, en faisant des bretelles pour les professionnels, mais aussi pour les pêcheurs et les chasseurs.

Mots clés: