Replay du mardi 24 novembre 2020

Un cintre fabriqué à base de textiles usagés chez Kiabi

L'enseigne de vêtements de la galaxie Mulliez va tester à partir de décembre dans trois magasins nordistes des cintres fabriqués à partir de textiles usagés.

Le cintre "Plaxtil" est recyclable à l'infini
Le cintre "Plaxtil" est recyclable à l'infini - Plaxtil

La technologie a été mise au point par Plaxtil, une startup basée à Châtellerault. Kiabi utilise aujourd'hui trois millions et demi de cintres par an. Elle pourrait dans un premier temps en fabriquer 1,4 millions de cette manière, recyclant ainsi 60 tonnes de textiles usagés. Mais elle réfléchit déjà à d'autres usages tels que des caisses pour la logistique. Elle va également généraliser la collecte de vêtements en fin de vie dans ses magasins qui pourraient alors servir de matière première.

Mots clés: