Replay du jeudi 24 juin 2021

La nouvelle éco : à Saint-Sébastien, le projet Pimprenelle prend de l'ampleur

Depuis 2013, Juliette Martinet cultive des plantes aromatiques et médicinales à Saint-Sébastien. Après huit années à travailler avec un statut agricole précaire, elle se constitue en GAEC, un statut plus stable. Avec une réelle ambition économique.

Pimprenelle est installée à Saint-Sabastien en Creuse.
Pimprenelle est installée à Saint-Sabastien en Creuse. - C Pimprenelle

Jusqu'à présent, Juliette Martinet cultivait des plantes médicinales pour en faire des préparations alimentaires. Maintenant que Primprenelle devient un GAEC, son associée Cécile Lecocq vont continuer à produire des plantes aromatiques médicinales, "pour faire des tisanes, et à partir de ces plantes on va produire également des savons et des cosmétiques naturels."

Pour ça, il faut investir. Juliette Martinet agrandit son séchoir "de sept fois le volume." Ce changement de statut va lui aussi lui permettre de pouvoir enfin vivre pleinement des fruits de son travail. "L'idée c'est de monter une structure vraiment reconnue, le GAEC, et de se tirer un vrai salaire chacune pour faire vivre nos familles."

Pour finaliser cet investissement, Juliette Martinet et Cécile Lecocq font appel au financement participatif. Elles ont besoin de 10 000 euros, et en ont déjà récoltés près de 5 000. Le GAEC Pimprenelle doit ouvrir officiellement à Saint-Sébastien en janvier 2022.

Mots clés: