Replay du vendredi 2 avril 2021

Philippe Daly, directeur général de la Chambre de Commerce et d'Industrie

- Mis à jour le

L'économie creusoise se prépare à traverser un troisième confinement en l'espace d'un an. Qui dit déplacement restreint, dit baisse de la consommation. Les mois à venir sont pour l'instant remplis d'incertitudes.

Philippe Daly, président de la chambre de commerce et d'industrie de la Creuse
Philippe Daly, président de la chambre de commerce et d'industrie de la Creuse © Radio France - Matthieu Le Meur

Depuis le début de la crise sanitaire, la CCI de la Creuse suit de près l'état des entreprises creusoises. Notamment dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration : des secteurs où les chefs d'entreprise ont à la fois du mal à recruter, et du mal à voir clair sur l'avenir de leurs établissements. Pour ceux qui avaient préparé une sortie de crise dans les semaines à venir, tout est à recommencer.

Certes, la liste des commerces dits "essentiels" a été élargie : les librairies, les fleuristes, les agences immobilières ont le droit de rester ouvertes pendant ce troisième confinement. "C'est un premier pas," constate Philippe Daly, mais ça sera quand même compliqué pour beaucoup.