Replay du jeudi 15 avril 2021

Sandrine Aguilar, la gérante du tabac-presse de La Courtine

Sandrine Aguilar gère l'un des rares commerces ouverts à La Courtine en ces temps de confinement. Cette commerçante constate un véritable besoin de contact humain, face à des clients qui sont parfois très isolés au quotidien.

Le tabac-presse de La Courtine
Le tabac-presse de La Courtine © Radio France - Camille André

En cette période de confinement, rares sont les commerces ouverts à La Courtine. Le tabac-presse de Sandrine Aguilar, en revanche, continue de vendre journaux, paquets de cigarettes et tickets à gratter. Dans cette commune située tout à fait au sud du département, certains clients ne voient personne de la journée, à part la buraliste.

Depuis le début des restrictions sanitaires, elle constate un véritable besoin de contact humain, chez certains clients.