Replay du jeudi 24 décembre 2020

La nouvelle éco : l'auto-école 100% connectée En Voiture Simone fait sa rentrée à Montpellier

- Mis à jour le

En Voiture Simone, l'auto-école 100% connectée, 100% numérique, débarque à Montpellier. Lancée il y a cinq ans à Paris, l'objectif est de réduire les coûts pour les utilisateurs avec des prix attractifs, et les accompagner via un parcours dématérialisé. Une application gratuite est téléchargeable.

Une partie de l'équipe de salariés pour l'auto-école en ligne En Voiture Simone
Une partie de l'équipe de salariés pour l'auto-école en ligne En Voiture Simone - En voiture Simone

Une auto-école 100% numérique et 100% connectée, c'est le pari de En Voiture Simone. Crée il y a cinq ans, elle débarque à Montpellier et pour la première fois dans l'Hérault. L'objectif de ce projet : réduire les coûts et accompagner les utilisateurs grâce à un parcours dématérialisé. Une application gratuite est mise à disposition. Ouverte depuis le 1er septembre, l'auto-école n'a pas de locaux dans Montpellier. Un nom original qui trouve ses origines grâce à Simone Louise de Pinet de Borde des Forest qui était l'une des premières femmes pilotes de course. Elle a aussi ouvert ensuite sa propre auto-école. "Puis il y a aussi l'expression popularisé de Guy Lux dans le jeu Intervilles. On s'est dit que ce serait un super nom" précise Edouard Rudolf, le PDG d'En Voiture Simone.Avec une stratégie d'être uniquement en ligne, le coût économisé en ne louant pas de bureaux, permet à l'entreprise de proposer un forfait plus attractif. Alors qu'en moyenne, d'après le ministère de l'Intérieur, pour une formation code et permis, la somme que doit débourser un usager est de 1.800 euros, En Voiture Simone met en avant une formule à 749 euros (code et 20 heures de conduite).

"On s'est rendu compte que c'était beaucoup trop cher dans une auto-école classique, et aussi pas du tout flexible, qu'on ne pouvait pas changer d'enseignant si cela ne se passait pas bien, et qu'il n'y avait pas du tout de transparence sur la qualité de l'enseignement."

Un prix qui révolutionne le permis de conduire, surtout quand on sait qu'une grande partie des demandeurs de permis sont des jeunes entre 18 et 25 ans. "On sait qu'à cet âge-là, on n'a pas forcément beaucoup d'argent, et on veut aussi plus de flexibilité."

Plus de 260.000 utilisateurs en France

Après Paris, Lille, Lyon, Toulouse et Bordeaux, c'est au tour de Montpellier d'être l'une des villes qui accueillent ce nouvel opérateur. Avec plus de 260.000 utilisateurs en France, l'ambition est d'attirer au moins 20 à 30% des jeunes étudiants montpelliérains. 

Vous pouvez vous inscrire immédiatement sur le site internet, vous avez juste à remplir les informations d'usage, installer l'application, et vous pouvez vous former de n'importe où, quand vous voulez, et c'est gratuit pour la formation du code

En simplifiant les démarches, et en rendant son application gratuite, En Voiture Simone permet ensuite, après l'obtention du code, de prendre des heures de conduites quand on le souhaite, de 7h du matin à 23h, et de n'importe où en France. Vous vous inscrivez à Montpellier, mais vous pouvez prendre vos heures à Lyon ou dans une autre ville, en fonction de là où sont situés les enseignants. Des éducateurs qui sont tous diplômés d'Etat et notés après chaque heure de conduite.

"La partie en ligne du permis signifie que vous pouvez prendre vos heures de conduite quand vous voulez et où vous voulez, c'est-à-dire que vous êtes sur Montpellier mais si vous allez à Lyon ou Bordeaux, vous pouvez continuer à prendre vos leçons de conduite."

À ce jour, plus de 160.000 leçons ont été notées dans leur réseau. Pour une note finale de 4,85/5. Et la crise sanitaire actuelle n'a en aucun cas dégradé la réussite de l'auto-école, bien au contraire. _"On a eu un afflux massif pendant le confinement et hors confinement vu que nous sommes la première auto-école par application"._D'autres ouvertures devraient avoir lieu, notamment à Rennes, Nantes, Strasbourg, et peut être Marseille. L'équipe, composée actuellement de 30 salariés, devrait aussi évoluer pour atteindre les 50 personnes d'ici six mois.
 

Mots clés: