Replay du jeudi 25 février 2021

La Nouvelle éco : Weartskep, une galerie d'art en ligne lancée depuis Montpellier

À la fin du mois de janvier 2021, Ulysse Agassin et Ulrich Dohou ont lancé Weartskep, une plateforme montpelliéraine qui vise à soutenir les artistes. Elle aspire à devenir une galerie d'art en ligne. Une chronique en partenariat avec ToulÉco Montpellier.

Ulrich Dohou et Ulysse Agassin ont lancé la galerie d'art en ligne Weartskep à la fin du mois de janvier 2021.
Ulrich Dohou et Ulysse Agassin ont lancé la galerie d'art en ligne Weartskep à la fin du mois de janvier 2021. - Weartskep

Weartskep a vu le jour à Montpellier à la fin du mois de janvier 2021. Fondée par Ulysse Agassin et Ulrich Dohou, la plateforme aspire à devenir une véritable galerie d'art en ligne. Pour l'instant, elle héberge environ 70 interviews d'artiste (sculpteurs, peintres, plasticiens, photographes).

Pour nous, c'est primordial que les amoureux d'art puissent comprendre qui sont ces artistes - Ulysse Agassin, cofondateur de Weartskep

"C'est un peu le Netflix de l'art avec des documentaires sur des artistes", compare Ulysse Agassin, en faisant référence au site de streaming. Les vidéos, chacune d'une vingtaine de minutes, ont été tournées par les deux entrepreneurs. Dans ces documentaires, les artistes se présentent, expliquent comment ils ont découvert leur passion, dévoilent leurs techniques et racontent l’histoire de l’une de leurs œuvres. En arrière-plan, l’internaute découvre leurs ateliers. Pour pouvoir visualiser ces vidéos, ils suffit de se créer un compte, gratuitement.

Connecter amoureux d'art et artistes

Mais ce n'est qu'une petite partie de cette plateforme. Les deux entrepreneurs veulent créer une marketplace, c'est-à-dire un endroit où les visiteurs virtuels pourront acheter les œuvres d'art.

Pour l'instant, il est encore impossible de se balader dans une galerie de photographies de ces œuvres. "C'est en construction, explique Ulysse Agassin. D'ailleurs, on ne veut pas seulement les présenter en 2D mais aussi en 3D, au moins pour les artistes qui sont proches de Montpellier, d'ici trois mois." Les deux jeunes hommes réfléchissent aussi à utiliser la réalité virtuelle d'ici deux ans.

Dernier projet : celui de mettre en contact amoureux d'art et artistes. "Nous, nous ne sommes qu'un intermédiaire", indique Ulysse Agassin. Il sera bientôt possible d'échanger avec les professionnels via une messagerie instantanée et en direct, lors de visioconférences.

Soutenir les artistes

Weartskep semble être une réponse à la crise sanitaire. Depuis le mois d'octobre 2020, salles d'exposition et galeries d'art sont fermées. Avec une solution en ligne, les gestes barrières sont aussi parfaitement respectées. 

Pourtant, les deux fondateurs ont eu l'idée bien avant le Covid-19. "Je suis photographe et j'ai eu beaucoup de difficultés à me faire connaître, exposer et vendre mes clichés, explique Ulysse Agassin. On veut soutenir les artistes, notamment ceux qui habitent loin des grandes villes." Les artistes n'ont rien à payer pour être exposés sur Weartskep.

Mots clés: