Replay du vendredi 16 octobre 2020

Etienne Lalique, responsable des Gîtes de France dans le Loiret

- Mis à jour le

Les gîtes du Loiret vont plutôt bien malgré la crise sanitaire, d'après leur représentant Etienne Lalique. Les taux de réservation sont bons pour les vacances de la Toussaint qui débutent ce vendredi soir. Il craint néanmoins des annulations suite aux mesures restrictives prises par le gouvernement.

Etienne Lalique pendant l'assemblée générale des gîtes de France en 2019
Etienne Lalique pendant l'assemblée générale des gîtes de France en 2019 - Etienne Lalique

A quelques heures du début des vacances de la Toussaint, les 350 gîtes du Loiret se portent plutôt bien, d'après leur représentant. Etienne Lalique précise que "le taux de remplissage est bon, il est similaire à celui des vacances de la Toussaint de 2019 ou 2018." Mais depuis les annonces d'Emmanuel Macron et la mise en place de couvre-feux dans huit grandes villes et en Ile-de-France, il craint des annulations en cascade.

Nous sommes sur le qui-vive. On se demande si le Loiret va passer en zone d'alerte renforcée et si oui, quand ? Ce vendredi ? Ce lundi ?

Etienne Lalique attend de possiblesannonces du préfet du Loiret dans la journéede ce vendredi, comme la possible fermeture des bars et restaurants dès 22 heures, la limitation du nombre de personnes dans un lieu clos ou encore la fameuse "règle des six" à table.

Il espère néanmoins que les clients seront au rendez-vous, comme après le confinement au mois de mai dernier, et notamment les habitants de la région Ile-de-France, soumis dès ce samedi à un couvre-feu à partir de 21 heures. 

Des appels de futurs mariés inquiets

Depuis les annonces du président de la République puis celles du Premier ministre, Jean Castex, ce jeudi, il affirme que les gîtes du Loiret ont reçu de nombreux appels de clients inquiets, notamment de couples qui prévoyaient de se marier dans les prochaines semaines. 

A partir de ce lundi, les fêtes de famille, les fêtes étudiantes ou encore  les mariages ne pourront plus être célébrés dans les salles publiques comme les salles des fêtes et salles polyvalentes. Ce week-end, dans le Loiret, c'est encore faisable, à condition de ne pas être plus de trente. 

Et Etienne Lalique se veut rassurant, même si les vacances de la Toussaint risquent d'avoir une saveur particulière cette année, les gérants de gîtes dans le Loiret font tout pour accueillir leurs clients dans les meilleures conditions possibles et, toujours, dans le respect des gestes barrières, avec un protocole sanitaire stricte et une désinfection régulière des établissements.