Replay du mercredi 25 novembre 2020

Intervention d'Emmanuel Macron : qu'en pense Alain Liger, vice-président des Vitrines d'Orléans ?

- Mis à jour le

Les petits commerces vont pouvoir rouvrir dès samedi. C'est l'une des mesures les plus rapides à se mettre en place dans le cadre de l'allègement du confinement annoncé par le Président de la République. Les petits commerçants sont soulagés et impatients.

Alain Liger, vice-président de la fédération régionale de l'habillement
Alain Liger, vice-président de la fédération régionale de l'habillement - Anne Oger

Les magasins vont rouvrir ce samedi 28 novembre, c'est l'une des annonces faites par Emmanuel Macron, hier soir. Le Chef de l'Etat a détaillé le plan du sortie du confinement. Il se fera en trois étapes avec dès ce week-end, la réouverture des commerces de proximité.

Librairies, salons de coiffure, magasins de jouets, de chaussures et de vêtements étaient fermés depuis le 30 octobre dernier. 

A un mois tout juste de Noël, les commerçants sont soulagés de cette mesure. Ils ont hâte de retrouver leurs clients dans leurs boutiques, même s'ils ne connaissent pas encore les détails du protocole sanitaire renforcé qu'ils devront appliquer.

Cette réouverture était "vitale" estime Alain Liger, le vice-président des Vitrines d'Orléans, l'association des commerçants du centre-ville et président de la fédération régionale de l'habillement en Centre-Val de Loire, "même si cela ne rattrapera pas les pertes que nous avons subies" dit-il.

Mots clés: