Replay du vendredi 15 janvier 2021

Bertrand Bouchez, patron du Leclerc Olivet La Source

- Mis à jour le

Dès ce samedi, le couvre-feu sera avancé de deux heures sur l'ensemble du territoire national. Les commerces doivent repenser leur organisation, les supermarchés notamment, pour éviter un afflux de clients à certains moments de la journée.

Courses dans un supermarché juste avant le premier confinement
Courses dans un supermarché juste avant le premier confinement © Maxppp - Vincent VOEGTLIN

A partir de ce samedi, il va falloir prendre de nouvelles habitudes. Avec l'instauration d'un couvre feu dès 18 heures partout en France, il faudra notamment anticiper pour faire ses courses. Le patron du supermarché Leclerc d'Olivet La Source, Bertrand Bouchez, s'attendait à cette annonce. "C'est une disposition indispensable vue la situation sanitaire." 

Maintenant, il faut s'organiser. Depuis ce jeudi soir, on est officiellement en réflexion avec l'ensemble des équipes. Il va falloir être agiles, respecter les jauges et faire le nécessaire pour accueillir les clients dans le respect des règles pour nos équipes et pour eux.

Des clients qui vont devoir faire leurs courses plus tôt dans la journée, en sachant que dans les commerces, le créneau 17h30-  20 heures représente entre 25 et 40% du chiffre d'affaires quotidien. Avec ce couvre feu, il risque d'y avoir un phénomène de "report". Les consommateurs risquent de se retrouver plus nombreux aux mêmes moments dans les grandes surfaces, craint Bertrand Bouchez.

Il y a forcément une part d'inquiétude mais je pense que tout le monde va s'organiser. Nous, on tente de s'organiser par rapport au flux de clients. Mais on n'est pas sur une situation nouvelle. Le Covid, on le vit depuis le mois de mars. Donc je pense que les clients vont s'organiser.

Le patron du Leclerc d'Olivet La Source n'envisage par pour autant une ouverture matinale anticipée."On ouvre déjà à 8h30 le matin. On va très certainement envisager de modifier ces horaires. Mais je ne suis pas persuadé que nos clients viendront plus tôt le matin." Même si, selon lui, ils seront en revanche probablement plus nombreux pendant la pause déjeuner, entre midi et 14 heures.