Replay du jeudi 8 avril 2021

Parcs et châteaux gérés par le Département du Loiret fermés : "on est fermés mais pas déprimés"

- Mis à jour le

La fermeture des parcs et châteaux du Loiret pourrait coûter plus de 100 000 euros au Conseil départemental, selon Laurence Bellais, vice-présidente en charge du Développement des Territoires, de la Culture et du Patrimoine, invitée ce jeudi de la Nouvelle Eco sur France Bleu Orléans.

Les parcs et chateaux de Chamerolles et Gien sont fermés durant le troisième confinement.
Les parcs et chateaux de Chamerolles et Gien sont fermés durant le troisième confinement. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Avec le troisième confinement, les châteaux de Chamerolles et de Gien, gérés par le Conseil départemental du Loiret, vont devoir garder les portes fermées. "On va certainement sur une perte de plus de 100 000 euros", cette année, suite à la fermeture des sites gérés par le Département, estime sur France Bleu Orléans Laurence Bellais, la vice-présidente en charge Développement des Territoires, de la Culture et du Patrimoine. Invitée de la Nouvelle Eco, elle explique que sur 2020, "on a une perte de 152 000 euros sur l'ensemble des sites du Département."

Laurence Bellais veut croire en la réouverture rapide des parcs des Châteaux du Département. "Ce sont des lieux sur lesquels on peut tout à fait gérer un flux, des jauges, les gestes barrières. Comme dit le personnel attaché à ces lieux de culture, "on est fermés mais pas déprimés". Il y a des tas de choses qui se préparent, alors on sera prêts, nous, pour mi-mai, c'est sûr." Mi-mai, l'horizon fixé par Emmanuel Macron pour une réouverture progressive de certains lieux culturels. 

La seule possibilité, aujourd'hui, pour profiter d'un parc d'un des châteaux gérés par le Conseil Départemental, c'est de se rendre dans les allées de celui de Sully-sur-Loire, qui est en accès libre.