Replay du lundi 24 mai 2021

Nicolas Robledo, traiteur à Orléans fait un bilan très mitigé de sa reprise d'activité

- Mis à jour le

L'activité de l'entreprise de Nicolas Robledo, traiteur à Orléans, repose sur les mariages, les séminaires d'entreprise. A l'arrêt complet lors du premier confinement, elle a repris un peu son activité, mais les règles sanitaires rend encore impossible l'organisation de cocktails debout.

Les ateliers de cuisine du traiteur "plaisirs de la table" dans une vidéo diffusée sur Youtube
Les ateliers de cuisine du traiteur "plaisirs de la table" dans une vidéo diffusée sur Youtube - Les plaisirs de la table

Nicolas Robledo a fêté en mars 2021 les 10 ans de son entreprise "Les plaisirs de la Table", mais c'était un anniversaire un peu gâché. "On a beaucoup de clients, d'entreprises qui voulaient organiser des cocktails de fin d'année, des événements à 300 ou 400 personnes. Mais ils ont annulé, au vu du règlement sanitaire" explique Nicolas Robledo. 

Car les cocktails debout sont interdits, chacun doit avoir son plateau individuel, tout le monde doit être assis, et pas plus de six par table. Des règles qui n'incitent pas à la convivialité, et qui surtout augmentent le prix de la prestation dit Nicolas Robledo. "On a aussi beaucoup de clients frustrés par ces règles, pour les mariages, il faut leur expliquer et ils ne comprennent pas toujours". 

Nicolas Robledo s'inquiète surtout des baisses annoncées des aides de l'Etat, à partir du mois de juillet : "on ne peut pas travailler autant qu'on le prévoyait, les règles sanitaires nous en empêchent, mais on va nous supprimer des aides !"