Replay du vendredi 14 mai 2021

Lancelot Guyot, gérant du château de la Ferté Saint-Aubin

- Mis à jour le

Les intérieurs du château de La Ferte-Saint-Aubin sont toujours fermés au public, mais les jardins, en revanche, ont rouvert leurs portes le weekend-dernier. Une bouffée d'air frais pour les visiteurs comme pour le gérant du château, Lancelot Guyot, invité de la Nouvelle Eco ce vendredi.

La crise sanitaire a touché le château de La Ferté-Saint-Aubin de plein fouet
La crise sanitaire a touché le château de La Ferté-Saint-Aubin de plein fouet © Radio France - Mathilde Bouquerel

"Cette réouverture fait vraiment du bien. Et pas seulement pour les jardins en tant que tels, qui avaient besoin de revoir du monde, mais aussi pour le moral de toute l'équipe." Lancelot Guyot, gérant du château de La Ferté-Saint-Aubin, partage ce vendredi matin sur France Bleu Orléans sa joie d'avoir pu rouvrir le parc du château. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Les extérieurs peuvent de nouveau accueillir du public depuis le 8 mai dernier qui fait du bien au gérant. "On est très heureux de retrouver un contact avec nos visiteurs, même si, pour l'instant, ce n'est que pour l'extérieur." Et même si, en raison du temps pluvieux de ces derniers jours, il n'y avait pas foule dans les jardins.

Des activités "atypiques" pour relancer l'activité

Pour pouvoir visiter les intérieurs du château, il faudra en effet patienter jusqu'au 19 mai. Lancelot Guyot dit attendre cette date avec impatience, puisqu'elle marquera le lancement de la saison estivale. D'autant qu'avec son équipe, ils ont prévu un tas d'activités inédites.

On a plein de choses en tête pour pouvoir proposer des activités un peu atypiques à partir du mois de juin : on va relancer nos activités avec nos ateliers "madeleines au miel de Sologne" dans les cuisines historiques du château. On va aussi rouvrir notre escape game, et lancer des apéros au château pour juillet et août.

Mais ces activités ne permettront pas de compenser les pertes dues à la crise sanitaire, assure Lancelot Guyot. "L'objectif est surtout de limiter la casse et commencer à rembourser notre prêt garanti par l'Etat dès l'année prochaine."