Replay du lundi 10 mai 2021

Domaine de Chaumont : "On a envie de partager toutes nos merveilles", confie sa directrice

- Mis à jour le

Les jardins du Château de Chaumont dans le Loir-et-Cher, ont rouvert ce weekend. "Les visiteurs étaient très heureux d'arpenter les 32 hectares de parc", raconte la directrice du site Chantal Colleu-Dumont, invitée de la Nouvelle Eco sur France Bleu Orléans.

Les jardins du Château de Chaumont, dans le Loir et Cher, ont pu rouvrir ce weekend.
Les jardins du Château de Chaumont, dans le Loir et Cher, ont pu rouvrir ce weekend. © Radio France - Stéphanie Berlu

"On a travaillé double, triple", pour préparer la réouverture, confie ce lundi matin Chantal Colleu-Dumont, alors que les portes des jardins du Château de Chaumont-sur-Loire, dans le Loir-et-Cher, se sont rouvertes ce weekend, après des mois de fermeture. Invitée de France Bleu Orléans, la directrice du site appelle les Français à être au rendez-vous cet été. 

Comment s'est passée la réouverture ? 

On a eu du monde, cela s'est passé de façon très fluide, étant entendu que l'on a su que l'on ouvrait dans la semaine. Les visiteurs étaient là, très heureux d'arpenter des 32 hectares de parc avec le parc historique, les Prés du Goualoux et puis les jardins. Ils étaient heureux de respirer, d'être plongé dans cette végétation, dans les parfums, car le masque n'empêche pas de respirer les parfums, d'être plongés dans la couleur. Ils étaient en famille, ils flânaient. 

Viendra ensuite donc la réouverture du château, ce sera pour le 19 mai. Vous avez hâte ?  

Oui, on a hâte de montrer l'intégralité du domaine, de montrer toutes les œuvres d'art qui ont été préparées, le château qui attend depuis le 1er novembre. On a envie de partager toutes nos merveilles. Nos collaborateurs étaient très contents de revenir au travail et d'échanger, de parler avec ce public qui attend depuis longtemps d'être dans les lieux de culture. 

Qu'est-ce que vous avez fait pendant tous ces mois de fermeture ?

On a beaucoup travaillé et on a tout préparé, comme d'habitude, les jardins du festival des jardins, les expositions, les installations d'art contemporain. On a travaillé dans des conditions assez difficiles, parce que ce n'était pas simple d'accueillir les uns et les autres; on ne pouvait faire ces repas conviviaux qu'on faisait d'habitude. On a respecté toutes les règles sanitaires et on a travaillé double, triple. Mais il y a une volonté et une détermination dans les équipes de Chaumont-sur-Loire qui font que l'on peut offrir à notre public la même qualité que d'habitude.

Cela suffit pour réussir la saison ?

La détermination est importante pour offrir la qualité de l'offre. Il faudra évidemment que les visiteurs soient au rendez-vous. Moi, je crois qu'ils le seront. On a perdu janvier, février, mars et avril, mais l'an dernier, on avait en juillet autant de visiteurs que les autres années alors qu'on n'avait pas les étrangers. Donc on espère que les Français, qui iront moins loin, viendront visiter tous nos châteaux et tous nos parcs.