Replay du jeudi 12 novembre 2020

La nouvelle éco : la passion de Nicole Dumas pour les fleurs n'a jamais fané malgré les épreuves

- Mis à jour le

Les fleuristes s'adaptent à la crise dans la nouvelle éco ce matin. Témoignage d'une Puydômoise dont la passion pour son métier n'a pas été fanée par les épreuves, y compris par la crise sanitaire, même si elle cherche à passer la main.

Après bientôt 60 ans de métier, Nicole Dumas, fleuriste passionnée, a su s'adapter aux épreuves
Après bientôt 60 ans de métier, Nicole Dumas, fleuriste passionnée, a su s'adapter aux épreuves - © capture écran

Une rallonge de budget d'aides a été votée mardi à l'Assemblée nationale, avec 20 milliards de dépenses supplémentaires, principalement en direction des entreprises et indépendants. Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire leur a promis une "protection supplémentaire", notamment grâce au fonds de solidarité. Un fonds élargi à des secteurs comme les loueurs de voitures ou les fleuristes. Avec des montants augmentés de 1.500 à 10.000 euros pour le mois de novembre selon les cas. Témoignage d'une fleuriste historique de Clermont-ferrand.  Nicolas Dumas est dans le métier depuis 59 ans ! Elle gère toujours son magasin Passiflora, rue Descartes, mais à 73 ans, elle cherche un repreneur.

Mots clés: