Replay du jeudi 8 avril 2021

Puy-de-Dôme : les coteaux de Madargue en passe d'être ressuscités à Riom

- Mis à jour le

C'est l'objectif que s'est fixé Julien Déat, viticulteur trentenaire, passionné par l'histoire du Madargue, un vin tombé dans les oubliettes de l'appellation d'origine contrôlée côtes-d'Auvergne. Il est en passe de réussir son pari concentré sur quelques hectares à Riom.

Puy-de-Dôme : les coteaux de Madargue en passe d'être ressuscités à Riom
Puy-de-Dôme : les coteaux de Madargue en passe d'être ressuscités à Riom - © Julien Déat

Chez les Déat, on est dans la vigne de père en fils, depuis cinq générations. Et Julien, 31 ans, a décidé de se lancer dans un retour vers le futur sur les coteaux de Madargue à Riom (Puy-de-Dôme). Après un gros travail de terrassement, il a planté 12.500 pieds de vigne sur 4,5 hectares. 

Madargue est une des cinq dénominations de l’AOC Côtes-d’Auvergne. Autrefois réputée, aujourd'hui tombée un peu dans l'oubli, mais Julien s'est lancé dans le pari de redonner ces lettres de noblesse à ce cru riomois. Si tout va bien, la première cuvée de rouge (uniquement) sera commercialisée d'ici 3 à 4 ans. 

Julien Déat est l'invité de la nouvelle éco et répond aux questions d'Eric Le Bihan

Mots clés: