Replay du lundi 1 mars 2021

La nouvelle économie : un prototype de purificateur d'air aux algues pour absorber les pollutions

- Mis à jour le

La société Novatec met au point un photo-bio-réacteur actuellement en test à l'école d'Estézargues. C'est en fait un système pour purifier l'air à l'aide d'algues naturelles.

Le prototype "Airwash One"
Le prototype "Airwash One" - Société Novatec

Il est le seul employé de sa société Novatec : Sofian Adib a mis au point un photo-bio-réacteur. Le "Airwash One"capte les poussières, pollens et particules polluantes grâce à des algues naturelles, dont les déchets sont recyclés pour produire du méthane. Le prototype est en test à l'école d'Estézargues, après six ans de travail.

  • Sofian Adib, si nous traduisons le titre du prototype "Airwash", cela donne "nettoyeur d'air". C'est l'objectif de votre invention ?

"C'est un appareil qui fait proliférer des micro-algues. Elle fixe le Co2 , les pollens et les allergènes présents dans l'air, et produit de l'oxygène. Elles font exactement le même travail qu'un arbre. On a découvert cette algue, et nous avons produit une machine qui la fait proliférer dans l'air."

  • Je suis allergique, j'ai de l'asthme : cette machine pourra me faire passer des printemps plus supportables, à terme ?

 "Exactement ! Vu que ça fixe tout ce qui est organisme volatile, ça mange les pollens, les allergènes et les poussières."

  • C'est quoi l'objectif pour la suite ?

"On cherche déjà la commercialisation de petits prototypes pour tout ce qui est intérieur clos. Nous produisons également des prototypes plus gros destinés aux collectivités, qui pourront être placés sur les ronds-points par exemple, et mangeront toutes les particules polluantes.

Mots clés: