Replay du vendredi 5 mars 2021

D'stimme 2021 : découvrez les candidats du concours de chanson en alsacien

Cinq candidats en lice pour la sélection des finalistes du concours de chanson en alsacien d'Stimme 2021. Découvrez les dans la Nouvelle Scène France Bleu Alsace

Les candidats de Stimme 2021
Les candidats de Stimme 2021 © Radio France - © Radio France - Frédéric Belot

Après une première sélection de 10 candidats parmi les postulants, cinq candidats avaient été finalement sélectionnés par le jury de d'Stimme pour continuer l'aventure vers la finale. Il en restera trois après le vote du public. Trois candidats qui se produiront sur la scène des Tanzmatten à Sélestat le 14 mai prochain pour déterminer le grand gagnant de cette édition de d'Stimme 2021.

André Baumert

André Baumert est le doyen de cette 4e édition. À 84 ans, il embarque dans l’aventure d’Stìmme avec une composition originale « Wàs ìch schù làng wìll sàga », une magnifique chanson mettant en lumière un « sentiment qui [le] préoccupait depuis longtemps ».

Sa chanson : « Wàs ìch schù làng wìll sàga », composition d’André Baumert 

Cynthia Colombo

Cynthia Colombo, originaire d’Oberhoffen-les-Wissembourg, habite aujourd’hui à Cleebourg, un joli petit village vigneron. Alsacienne d’origine, elle chante depuis son plus jeune âge et cela fait une quinzaine d’années qu’elle a fait de la musique son métier, en tant que professeure de chant.

Sa chanson : « Mei Lawe ìn Rosarot », reprise en alsacien de « La vie en rose » d’Edith Piaf

Brigitte Crenner

Brigitte Crenner, Alsacienne d’origine, née à Bischwiller, fait ses premiers pas dans le chant à 12 ans dans la chorale de son village. Aujourd’hui, elle fait partie des cinq demi-finalistes de d’Stìmme avec une réinterprétation en alsacien des 4 Non Blondes, intitulée « Wie de Storich ich flìej ». À travers les paroles de sa chanson, elle évoque ses sensations et le sentiment qui l’habite, et fait de sa musique un véritable hymne à sa région.

Sa chanson : « Wie de Storich ich flìej », reprise en alsacien de « What’s up » des 4 Non Blondes

Stéphane Jost

Stéphane Jost, Alsacien d’origine, se passionne pour la musique lors de ses années collège, « à l’époque des cheveux longs, du skateboard et des premières guitares ». Il apprend la guitare et décide de monter un groupe de rock avec des amis. Très rapidement, sa passion pour la musique se mêle à ses origines et sa langue maternelle.

Sa chanson : « Min Kìnd », composée par Stéphane Jost

Delphine Untereiner

Delphine, alias DelLlyne, est née à Haguenau et a grandi à Bischwiller. Elle commence le chant à 11 ans et se produit sur scène pour la première fois en interprétant la chanson du film Titanic, « My heart will go on ». Comme un écho à sa première expérience sur scène, les chansons qu’elle aime interpréter parlent d’amour. Delphine explique : « C’est pour cette raison que le grand L de DelLlfyne signifie « Love » – ma devise en entier c’est « Laugh, LOVE, Live ! » – car sans rires et sans amour, on ne vit pas vraiment ! ».

Sa chanson : « Schàtzel, hàb Heimweh », reprise en alsacien de « Au Café des délices », composée et interprétée par Patrick Bruel

Mots clés: