Replay du vendredi 20 novembre 2020

Tibert

Tibert sort ce vendredi 20 novembre son sixième album "Tranche Désir "

Tibert
Tibert

C’est en 1994 que Tibert se fait connaître, il est cette année-là Découverte Rhône-Alpes du Printemps de Bourges avec son groupe Basta!, groupe franco-suisse complètement fou, alliant rock alternatif et textes poétiques engagés (France Inter Journal de 13h, Pollen, le Monde…). 

En 1996 il continue sous son nom avec un premier opus C’est là-bas, distribué à compte d’auteur. S’en suivent quelques années de bourlingue dans les clubs de l’ex-bloc de l’Est et dans le circuit alternatif underground européen. En 1999, son deuxième album J’entaille reçoit un accueil remarqué par les professionnels et le public. Signé en édition chez J. Davoust avec l’aide de Gabriel Yacoub (Malicorne), il ouvre à Tibert de nombreuses scènes dont de belles premières parties telles que Renaud, Arno, Les Têtes Raides, Bernard Lavilliers, Charlélie Couture, Dominique A, Mathieu Boogaert, entre autres… 

Tibert
Tibert - Sharlie Evans

1999 est aussi le début de ses pérégrinations Canadiennnes puisque il tourne d’abord en Acadie, puis dans tout le Québec et signe en licence l’album Universel Souk (Consult’Art) qui paraît en 2003. En France, Universel Souk est distribué par l’Autre Distribution et reçoit 3 cl és f f f dans Télérama tandis que Tibert se produit sur la scène de nombreux festivals européens et canadiens. D’autres Visages, distribué chez l’Autre Distribution, y reçoit le titre de « grand album » et amorce un son plus acoustique. Profond et inspiré, écrit sur trois années comme un carnet de voyage, il sera joué un peu partout en Europe et au Canada. Tibert partage alors la scène avec Moriarty, Higelin, Gianmaria Testa, Piers Facini… 

Tibert
Tibert - Yannick Perrin

Suit en 2014 L’album Sortir, distingué par Trad Mag et qui a donné lieu à de nombreuses tournées françaises et canadiennes. 

Le 6ème album, Tranche Désir, sort chez InouÏe Distribution le 20 novembre

Tranche désir: un titre qui claque comme une voile dans le vent, comme une porte qui s'ouvre brusquement. Le nouvel album de Tibert c'est un peu ça et plus encore: une invitation à basculer dans un monde poétique fait de désirs et d'émotions, de voyages et de rencontres. L'écriture de ces onze titres est nourricière, tantôt sauvage, tantôt urbaine, chaque image en appelle d'autres et l’on passe d'un chant d'accueil et d'amitié (Tu es chez toi) à un cri de désir charnel (Tranche désir). Comme un personnage central, la mer est presque partout présente, c’est une sorte de fluide, de charme qui enchante, bouleverse et emporte (Mais la mer). Il faut dire que Tibert est autant marin que terrien, toujours en mouvement, jamais longtemps à la même place. C’est peut-être pour cette raison que son écriture à un côté libre, insaisissable, à la fois simple et poétique. L’univers musical de Tibert a évolué encore avec Tranche Désir, renouant avec un folk puissant et original , proposant des orchestrations de cordes particulièrement réussies, fruits de son long compagnonnage avec le cellobassiste Denis Favrichon. Il y a du beau monde dans Le cliché, avec les musiciens acadiens Des Gars du Nord (et là c’est une longue histoire que celle de Tibert avec l’Acadie), du beau monde aussi avec Corinne Lamure à l’alto et Michel Turco que l’on retrouve aux percussions. Si une chanson c’est d’abord une voix, on aime le timbre et la chaleur de celle de Tibert que ce soit dans de bouleversantes balades folks (Sur ce caillou, Mon coeur vacarme) ou des titres enlevés et puissants (Le manège, Mais la mer). Mixé à Saint Etienne par Tony Bakk chez Studio Mag, masterisé par Alexis Bardinet chez Globe Audio ( Noir Désir, Benabar, etc.) la production est léchée et délaisse les réalisations hypercompressées pour garder ampleur et dynamique. En ces temps de claustrophobie, de visages masqués et d’humeurs autocentrées, écouter cet album est une belle évasion, aérienne et vivante, comme une longue course le long de la mer.

www.tibert.com

Mots clés: